La saison des oignons de printemps égyptiens confrontée à des difficultés logistiques

« Plusieurs fois nos conteneurs ont été envoyés dans les mauvais pays »

La saison des oignons de printemps en Égypte se poursuit et après un démarrage lent, les choses sont maintenant beaucoup plus stables. Outre l'augmentation des prix du transport maritime, un exportateur affirme que certains de ses conteneurs ont même été envoyés à la mauvaise destination, ce qui a entraîné la détérioration du produit une fois arrivé à destination.

La logistique s'est avérée problématique pour la saison égyptienne des oignons de printemps. Selon Mai Yassin, responsable des exportations pour l'exportateur égyptien Stars of Export, certains conteneurs ont même été envoyés dans le mauvais pays, ce qui a entraîné une détérioration massive du produit : « Cette année, le prix de l'expédition par voie maritime ou aérienne a considérablement augmenté. Mais plus important encore, nous avons rencontré de sérieux problèmes avec les expéditions par voie maritime. À plusieurs reprises, nos conteneurs ont été envoyés dans les mauvais pays, puis renvoyés en Égypte. Les oignons de printemps ont ensuite été rechargés pour le voyage vers les Pays-Bas, mais la qualité du produit était déjà mauvaise à l'arrivée des conteneurs. En conséquence, 75 à 85 % des produits ont dû être jetés à la poubelle. Naturellement, nous voulons éviter que cela ne se reproduise à l'avenir. »

La demande étant plus faible en début de saison, les exportateurs se sont retrouvés dans une situation où il y avait trop d'oignons de printemps sur le marché. Mai Yassin affirme que cette situation était mauvaise pour les prix et que les choses devaient changer. « La demande d'oignons de printemps a été affectée par les fermetures, qui ont été mises en place pour faire face à une nouvelle vague de Covid. La demande était très faible en début de saison, surtout avant la période de Noël. Les prix étaient également très bas et décevants en conséquence. Après les fêtes, les quantités sur le marché ont commencé à baisser. Les exportateurs ont commencé à réaliser qu'ils allaient devoir gérer la situation actuelle du marché différemment de d'habitude. Si nous commençons à mettre trop de produits sur le marché, ce sera mauvais pour tout le monde, car les prix vont s'effondrer. Nous devons donc trouver le bon équilibre afin de ne pas perdre d'argent et de produits. D'autres exportateurs semblent avoir compris la même chose, car le mouvement des oignons de printemps a globalement ralenti, et maintenant le marché est plus stable avec des prix stables. »

« Comme d'habitude, nous nous concentrons sur l'Allemagne et la Hollande pour nos exportations d'oignons de printemps. Comme ces pays sont également bien reliés aux autres pays d'Europe, nous comprenons parfaitement les normes exigées par ces marchés, ce qui signifie que nous serons en mesure de satisfaire tous les clients que nous avons dans cette région. Nous nous attendons à une légère pénurie d'oignons de printemps dans les prochaines semaines, car le climat en Égypte n'a pas été favorable à ce produit ces derniers temps. Nous travaillons également avec de l'ail en ce moment, et l'ail semble bien se porter. Le marché est très bon et nous nous attendons à ce que cette situation se poursuive pour l'ail. »

Pour plus d'informations : 
Mai Yassin
Stars of Export
Tél. : +20 111 012 1741
export@starsofexport.com  
www.starsofexport.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)