Enormes problèmes avec les transports au mois de décembre

« 2021 a été une bonne année pour les pommes polonaises »

Le commerce polonais de la pomme se dirige vers des temps meilleurs, après un mois de décembre agité. Les prix sont stables pour le moment, mais l'augmentation des coûts d'électricité pourrait changer la situation. La demande est forte en ce moment, et les exportateurs ont donc du pain sur la planche.

Selon Emilia Lewandowska, directrice de bureau pour l'exportateur polonais de pommes Fruit-Group, la saison actuelle de la pomme en Pologne est assez mitigée. « L'exportation de pommes polonaises s'est très bien passée en termes de quantités, notamment pour les expéditions longues. Cependant, tout n'a pas été sans heurts, car nous avons rencontré d'énormes problèmes de transport en décembre. Les conteneurs ont pris beaucoup de retard, mais heureusement la situation s'est améliorée depuis et la logistique est un peu plus stable. »

Au regard de l'année précédente, 2021 a été bonne année pour les commerçants de pommes polonais. « Globalement, 2021 a été bonne pour les pommes polonaises. Selon les données officielles du gouvernement, nous avons vendu 30 % de pommes en plus aux pays tiers. J'espère que 2022 sera encore meilleure pour nous. Nous avons également remarqué que cet automne, les ventes de pommes industrielles de notre entreprise ont augmenté de 40 % par rapport à la même période en 2020. Le niveau actuel de la demande est solide. Nous ne manquons pas de travail, ce qui est généralement le cas en janvier, un bon mois pour les pommes. »

Les volumes de pommes seront plus que suffisants pour un certain temps encore, selon Emilia : « À ce stade, nous observons étroitement la qualité des pommes, car les chambres froides s'ouvrent. Les producteurs qui ont eu une très bonne période de récolte auront une grande pression sur les pommes. Comme nous sommes encore au milieu de la saison, les pommes sont encore largement disponibles. On saura vers le mois de mars s'il y aura des pénuries pour les stocks. »

« Actuellement, les prix des pommes sont stables mais cette situation pourrait changer rapidement, quand tout le monde aura reçu la facture d'électricité au début du mois de février. L'augmentation des coûts ainsi que les dépenses pour les produits phyto pourraient engendrer de gros problèmes financiers pour les producteurs polonais. »

Pour plus d'informations : 
Emilia Lewandowska
Fruit-Group SP.z.o.o.
biuro@fruitgroup.pl  
www.fruitgroup.pl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)