Rapport BLE semaine 02/2022 :

« Les Clemenules espagnoles étaient au premier plan »

Les clémentines espagnoles ont dominé le marché des agrumes, les clémenules en tête. Les lots italiens et marocains n'ont pas dépassé le statut de complément. La disponibilité était limitée, mais suffisante pour satisfaire la demande constante. Les prix étaient souvent orientés à la baisse, mais à Munich, ils étaient orientés à la hausse, les offres constatant une demande constante.

Dans le cas des mandarines, la situation de l'offre s'est élargie : les livraisons espagnoles, en particulier, ont fortement augmenté. Les Clemenvilla et Tango étaient principalement disponibles. Les Murcott turques ont pris beaucoup d'importance et étaient généralement proposées dans des boîtes de 9 kg. À Berlin, ces boîtes pouvaient être traitées rapidement. L'afflux d'Orri israélienne, bien que manifestement en expansion, était encore assez rare dans certains endroits. Les prix élevés n'ont pas pu être maintenus. La Nadorcott marocaine est apparue sur de plus en plus de marchés, mais n'avait finalement qu'un caractère complémentaire.

Les Satsumas turques n'ont plus joué un rôle majeur et ont lentement disparu de la scène. Dans l'ensemble, la demande était bien là, et elle s'est intensifiée à certains moments en raison des températures hivernales. En raison de l'augmentation de l'offre, les prix ont toutefois souvent affiché une tendance à la baisse.

Pommes
Au début de la semaine allemande de la pomme, les lots nationaux ont toujours dominé, avec en tête Elstar, Jonagold, Boskoop et Pinova. La demande n'était pas particulièrement forte ; elle a été satisfaite sans aucune difficulté.

Poires
Bien que l'assortiment n'ait pas été particulièrement étendu, il a été suffisant pour répondre à la demande. Les articles italiens sont restés assez chers, de sorte que les ventes ont parfois été lentes.

Raisins de table
La disponibilité a énormément augmenté. Les importations péruviennes et sud-africaines, en particulier, ont connu une forte croissance. Diverses variétés Arra et IFG ont constitué la base de l'offre.

Oranges
La Navelina espagnole a dominé le segment des oranges blondes. Les évaluations se sont situées dans les fourchettes précédentes, pour autant que la qualité ne laisse rien à désirer.

Citrons
Les livraisons espagnoles ont dominé la scène, plus que les marchandises turques. L'offre et la demande étaient suffisamment équilibrées. Les prix ont néanmoins eu tendance à augmenter, ici et là.

Bananes
Les affaires ont été assez mitigées. La plupart des prix ont été orientés à la hausse.

Choux-fleurs
L'offre était importante et permettait de répondre sans difficulté à la demande. Toutefois, l'offre était trop abondante par endroits, de sorte que les rabais n'ont pas manqué.

Laitue
La laitue iceberg provenait exclusivement d'Espagne. Bien que la disponibilité se soit accrue, elle n'était pas toujours suffisante pour répondre à la demande. L'augmentation des prix était à l'ordre du jour sur presque tous les marchés.

Concombres
Les concombres serpentins espagnols ont dominé l'action devant les concombres grecs. Les prix ont connu une tendance à la hausse, parfois très forte.

Tomates
Un large éventail était disponible, avec une prédominance des livraisons marocaines, espagnoles et turques. La commercialisation a été inégale, les tomates cerises étant populaires dans certains endroits, mais devenant inutilisables ailleurs en raison des prix élevés.

Poivrons 
Les lots espagnols ont dominé, les poivrons turcs et marocains complétant le marché. La demande a été facilement satisfaite grâce à une disponibilité accrue. La majorité des prix a été orientée à la hausse.

Source : BLE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)