Culture de savoureuses tomates à l'ancienne grâce aux nouvelles technologies

La Rioja est réputée pour être la terre de certains des meilleurs vins du monde. Parallèlement, à côté des vignobles, d'autres cultures telles que les tomates traditionnelles sont produites à l'aide de techniques modernes comme l'hydroponie dans des serres high-tech.

Les frères Marcos et Álvaro Pérez ont étudié l'ingénierie agricole, mais au lieu de suivre la tradition familiale en développant leurs vignobles, ils ont décidé d'essayer quelque chose de complètement différent : « Nous voulions un défi, quelque chose où nous pourrions appliquer nos connaissances et apprendre simultanément plus de techniques. »

Ainsi, en 2014, l'entreprise Riojaselecto a été créée, hors de la ville de Zarratón, dans les hauts plateaux de la Rioja, à 600 mètres d'altitude. « Ici, le climat est rude, avec des hivers froids, dont les températures peuvent descendre jusqu'à -10C, des étés chauds avec des journées de 35-40C, et des vents forts - ce qui est prévisible puisque nous sommes situés sur un plateau », explique Marcos.

Il était donc nécessaire de concevoir une installation capable de produire dans des conditions aussi extrêmes : double couverture en plastique, système de chauffage, brumisation pour l'été, etc.

Dès le début, l'idée était claire : le marché étant rempli de tomates sans goût, la demande de produits savoureux et de haute qualité était évidente. « En Espagne, de nombreuses variétés locales sont cultivées en été dans les champs en plein air. En revanche, les variétés commerciales sont essentiellement cultivées en serre, du fait de l'importance accrue d'aspects tels que la durée de conservation des produits. »

Riojaselecto a pris l'une de ces savoureuses variétés et a commencé à la cultiver dans de la perlite. « Nous avons pu obtenir des fruits tout aussi savoureux, avant et après la saison de plein champ. »

Niveaux de lumière
Cela signifie qu'il faut produire au printemps et en automne, car il n'est pas intéressant de produire en été (étant donné qu'il y a beaucoup de tomates de plein champ et que les prix sont plus bas). Et même en hiver, car le niveau de lumière est inférieur aux 20 mols/m² et par jour requis. À Almería, la situation est telle qu'il est possible de produire en hiver sans lumière artificielle. Pourtant, ce n'est pas le cas dans le nord de l'Espagne, où au moins 3 mois ont des niveaux de rayonnement inférieurs aux 20 mols requis. Si l'on compare avec les Pays-Bas, par exemple, la période avec des niveaux de lumière inférieurs est bien sûr encore plus longue.


Comparaison des niveaux de luminosité aux Pays-Bas, dans le nord de l'Espagne et à Almería.

Manque de lumière
Ne pas avoir assez de lumière pour produire des tomates d'hiver ne signifie pas qu'il n'est pas possible de les cultiver. Riojaselecto commence à planter le 15 décembre pour ensuite récolter au début du mois de mars. La production de printemps se poursuit jusqu'au début du mois de juillet. Le 15 juillet, la serre est à nouveau plantée.

Les tomates d'automne seront récoltées de début septembre à début décembre, lorsque la serre est vidée et désinfectée pour la nouvelle saison. « Ainsi, nous pouvons offrir un produit de haute qualité hors saison, avec une production remarquable de 30 kg/m² pour une variété ancienne comme celle-ci », explique Marcos, surtout si l'on tient compte du fait qu'il n'y a pas de production durant les mois d'été.

Crise énergétique
Riojaselecto doit faire face à des températures basses dès le début de la saison. Ils disposent donc d'un écran thermique, d'une double couverture en plastique (« il est vrai que nous perdons un peu de lumière, mais l'effet d'isolation est grand ») et d'une grande chaudière de biomasse. Le principal avantage est la flexibilité : il est possible de brûler de nombreux types de produits différents, comme les pelures d'amande, les granulés de bois, les granulés provenant de l'industrie oléicole, etc. « Cela ne signifie pas que nous sommes libérés de la situation actuelle de crise énergétique, mais pour le moment, la situation avec ces produits n'est pas aussi mauvaise qu'avec le gaz en Europe du Nord. »


Variété cœur de bœuf traditionnelle liée au Tomsystem

Tuta absoluta
La culture est réalisée selon les techniques les plus modernes de lutte intégrée contre les parasites, comme la pollinisation par les bourdons et l'utilisation d'ennemis naturels, comme les Nesidiocoris Tenuis.

Le ravageur le plus problématique est la Tuta Absoluta. « L'année dernière, nous avons eu une forte concentration dès le début de la culture. Il a été difficile de la maîtriser. Nous avons essayé toutes les possibilités existantes, mais nous avons décidé d'arrêter la culture un peu plus tôt afin de nettoyer la serre et de commencer la nouvelle saison sans ce ravageur ». Ainsi, Riojaselecto utilise des pièges à eau, des pièges en plastique, un système de confusion sexuelle avec des phéromones et un nouveau dispositif pour attirer et collecter les papillons de la tuta, conçu par une entreprise d'Almería.


Des pièges en plastique avec des phéromones pour attirer et attraper les papillons de nuit de la tuta absoluta.

La machine est équipée de lumières LED très précises qui ne s'allument que la nuit pour éviter d'attirer les bourdons afin de capturer les papillons de nuit en premier et de les aspirer dans un réservoir.


Machine Biocaptur pour attirer et aspirer les papillons de nuit tuta absoluta

Travail
Les 17 000 plantes de la serre doivent être attachées, taillées et abaissées chaque semaine, sans compter la récolte et le tri des tomates, ce qui rend l'opération très laborieuse. La tâche de ligature des cultures était initialement effectuée avec des pinces en plastique, mais elle est désormais plus facile et plus rapide grâce au Tomsystem. « Avant, il nous fallait 4 personnes pendant deux jours complets pour attacher toutes les plantes. Maintenant, nous pouvons le faire avec seulement 2 personnes », explique Marcos.


Vidéo montrant comment le Tomsystem est utilisé dans la serre de Riojaselecto

La variété ancienne de tomates de Riojaselecto est disponible sur les marchés du nord de l'Espagne, de Madrid et de Barcelone au printemps et à l'automne, pour le plus grand bonheur des amateurs de tomates savoureuses.

Pour plus d'informations :
Riojaselecto
https://www.riojaselecto.com/

The Tomsytem
https://thetomsystem.com/
alberto.lizarraga@agrifast.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)