Rapport sur le marché de la pomme de terre semaine 3

Les produits nationaux continuent de dominer le marché

Les produits nationaux ont continué à dominer le marché. Innovator est une autre variété qui est apparue à Francfort. Les livraisons françaises et néerlandaises n'ont joué qu'un rôle mineur dans l'ensemble. Les prix ne changent que rarement car le commerce est lent. C'était également le cas pour les pommes de terre primeur. Dans ce secteur, il y avait exclusivement des offres chypriotes. De plus petites augmentations de prix ont été enregistrées à Francfort, ainsi que des réductions de prix liées aux coûts à Munich. Dans l'ensemble, la demande était plutôt favorable, mais partiellement limitée par la situation de pandémie, selon le BLE (Institut fédéral pour l'agriculture et l'alimentation allemand). 



Rhénanie-Palatinat : les ventes se déroulent tranquillement mais régulièrement
Le marché de la pomme de terre de consommation a entamé la deuxième quinzaine de janvier sans changement notable. Les ventes sont modestes mais régulières. L'offre et la demande sont bien équilibrées. Le classement notoirement élevé en raison de divers défauts entraîne une diminution plus rapide des stocks. La demande des entreprises de restauration n'est estimée que modérée en raison de Corona. Dans le commerce de détail alimentaire, les prix promotionnels se poursuivent dans les grands et petits récipients à partir de 0,40 € par kg. Les changements de prix ne sont pas prévus avant la fin du mois, rapporte la Chambre d'agriculture de Rhénanie-Palatinat.

Hesse : les prix à la production restent inchangés
Le Landesbetrieb Landwirtschaft Hessen indique que la commercialisation des pommes de terre se situe dans la fourchette saisonnière habituelle. Des campagnes de vente répétées ont pour but de stimuler la demande dans les épiceries. En raison des mesures Covid, les ventes au secteur de la restauration sont hésitantes. Néanmoins, l'écoulement des stocks est bien avancé. Dans la semaine en cours, les prix à la production restent inchangés. Les ventes de variétés recherchées de plants de pommes de terre se déroulent rapidement.

Schleswig-Holstein : Une situation de marché équilibrée
Dans le Land de Schleswig-Holstein, le marché de la pomme de terre est calme et relativement équilibré. La demande est décrite comme normale pour cette période de l'année. Les détaillants alimentaires donnent des impulsions aux ventes en proposant des marchandises à bas prix. Les tubercules français sont également placés. En outre, les premières pommes de terre précoces de Chypre sont disponibles dans le commerce pour les consommateurs en vrac et les clients privés. L'offre locale est ainsi complétée par des marchandises importées.

Les primes de prix pour les produits locaux sont faibles. Cela s'explique par les quantités limitées de marchandises de haute qualité issues de la récolte 2021, mais les infestations de taupins, les problèmes de rhizoctone et aussi les dommages causés à la terre brute entraînent régulièrement des démarques. Les coûts de triage restent relativement élevés, à environ 20 %. Le marché devrait rester calme au cours de la semaine à venir.

Basse-Saxe : Pas de changement par rapport à la semaine dernière
La commercialisation des pommes de terre de table dans le Land de Basse-Saxe continue à suivre un cours tranquille, rapporte l'Association des agriculteurs du Nord-Est de la Basse-Saxe (BVNON). Selon la qualité, des hausses ou des baisses de prix sont encore possibles. Dans l'ensemble, aucun changement par rapport à la semaine précédente n'est à observer.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)