L'offre de pomelos est dominée par les origines méditerranéennes

Les citrons espagnols continuent de souffrir de la pression sur les prix

Le citron espagnol continue de souffrir, principalement en raison de la pression sur les prix à destination et du pourcentage élevé de déchets à l'origine, de grands volumes allant à l'industrie de transformation, selon l'Association Interprofessionnelle du Citron et du Pomelos, Ailimpo.

Arranca en España la campaña del limón con la previsión de una caída en la  producción del 23%

« L'offre turque est en forte concurrence avec l'Espagne sur les marchés d'Europe de l'Est où les contrôles des pesticides en vigueur permettent des écarts avec des hauts et des bas dont profite l'Espagne », commente l'interprofession.

La bonne nouvelle est qu'après un début de saison très lent en septembre et octobre en raison des stocks en Afrique du Sud, qui ont pris plus de temps que d'habitude sur les marchés européens, les chiffres des exportations pour novembre et décembre indiquent que le rythme de consommation en Europe est à la hausse.

« Le problème, c'est l'équation économique, qui ne satisfait pas la chaîne de valeur du secteur à la source - qui est affectée par l'augmentation significative des coûts pour les producteurs, les stations de conditionnement et l'industrie de transformation - en raison du lest dus aux faibles prix de règlement sud-africains en fin de saison, de l'offre turque favorisée par la dévaluation de la livre turque et de l'impact des détritus sur les bons lots. De plus, il convient de souligner la pression à la baisse sur les prix exercée par les chaînes de distribution, qui ne partent pas du principe que la durabilité commence par la nécessaire rentabilité de leurs fournisseurs. »

À moyen terme, le secteur attend l'évolution de la Turquie et son impact sur le marché de la deuxième catégorie, pour connaître la disponibilité de fruits de qualité en Espagne dans les prochaines semaines, ainsi que pour voir comment cela se traduit par la réaction du bon équilibre du marché entre l'offre et la demande.

L'offre de pomelos est dominée par les origines méditerranéennes
Selon Ailimpo, le marché du pomelos présente le comportement habituel de janvier, en attendant que la reprise de la demande se confirme.

« L'offre continue d'être dominée par les origines méditerranéennes, les volumes espagnols restant stables. Les volumes d'Israël restent légèrement inférieurs à la moyenne en raison des pluies dans la production. Quant à la Turquie, les importations semblent légèrement diminuer en raison de restrictions phytosanitaires », soulignent-ils.

« Dans le segment haut de gamme, l'offre de pomelos en provenance de Floride reste très limitée en raison de l'important déficit de production et des taux de fret plus élevés. » 

Pour plus d'informations : 
AILIMPO 
C/ Villaleal, 3, 30001, Murcie (Espagne)
Tél. : +34 968 216 619
Fax : +34 968 220 947
www.ailimpo.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)