Patrick Meikle - Golden Bay Fruit

« La disponibilité du fret peut influencer la façon dont les exportations sont distribuées »

La récolte des pommes en Nouvelle-Zélande commence et les volumes semblent bons, se remettant bien de la grêle désastreuse de l'année dernière.

« La récolte se présente bien, la couleur, la taille et la matière sèche sont toutes bonnes », explique Patrick Meikle de Golden Bay Fruit. « Nous commençons à charger les pommes pour l'exportation la semaine prochaine ».


Sassy

Les volumes sont peut-être bons et il n'y a pas eu de problèmes météorologiques majeurs, mais cette saison ne sera pas de tout repos pour les producteurs et les exportateurs.

« Le fret coûte le double de ce qu'il coûtait auparavant et nous devons travailler avec nos partenaires pour couvrir ces coûts. Nous avons aussi la pénurie de main-d'œuvre qui dure depuis longtemps et qui va s'aggraver si les cas de Covid augmentent dans les mois à venir. »

La toute nouvelle pomme de Golden Bay, Sassy, a atteint sa première année de volumes commerciaux cette saison et, selon Patrick, elle a une apparence et un goût fantastiques. « Nous allons envoyer de petits volumes d'essai à nos clients dans le monde entier ».

Le Sassy a déjà été cueilli ainsi que la Cherish, et la cueillette de la Gala et de la Cox commencera la semaine prochaine, suivie de la Jazz en mars.

« Cette année va être très différente des autres années, la disponibilité du fret peut influencer la façon dont les gens distribuent les exportations. Nous devrons attendre et voir comment tout cela se passe. »

Pour plus d'informations : 
Patrick Meikle
Golden Bay Fruit
patrick@goldenbayfruit.com    
www.goldenbayfruit.com    


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)