Une nouvelle technologie pour prévenir les allergies aux fruits

Smart Material Printing (SMP) a découvert un moyen de traiter les fruits de manière à réduire les réactions allergiques lorsque quelqu'un touche ou ingère le fruit. Cette entreprise néerlandaise a développé « AllerGoFree » en collaboration avec des partenaires allemands et le soutien du projet FOOD2020.

En Allemagne et aux Pays-Bas, 6 % des personnes souffrent d'allergies alimentaires, dont 50 % envers les fruits. Des allergies qui peuvent être source de problèmes légers voire parfois graves.

Dans le cadre de FOOD2020, des sociétés de ces deux pays travaillent ensemble sur des innovations en matière de technologie alimentaire. « Sans FOOD2020, AllerGoFree n'aurait pas vu le jour », déclare Gregor Luthe, fondateur et directeur de SMP.

Une découverte accidentelle
Gregor travaillait sur un moyen pour adoucir les fruits afin de réduire l'utilisation de sucre additionnel. « Par hasard, nous avons découvert que l'utilisation de gaz permettait non seulement de sucrer les fruits mais aussi de réduire les réactions allergiques. »

« C'était lors d'une fête d'enfants. L'un des enfants était allergique aux fraises, mais nous ne le savions pas. L'enfant a mangé beaucoup de fraises que nous avions « traitées », sans provoquer de réaction. Nous nous sommes appuyés sur cette découverte », explique M. Luthe.

« L'enrichissement des fruits en gaz carbonique et la réaction chimique qui s'ensuit font disparaître les allergènes. Les sujets testés qui n'avaient pas mangé de pomme depuis plus de dix ans pouvaient à nouveau apprécier ce fruit en toute confiance. » Des pommes, des fraises et des carottes ont été testées avec succès.

Brevet
« Nous avons pu faire des études cliniques grâce au soutien financier de FOOD2020. Pour cela, nous nous sommes associés au dermatologue Dr Maximilian Petri, à TM Bolz GmbH et à l'Institut allemand des technologies alimentaires (DIL). Nous avons déposé un brevet pour cette technologie », explique Gregor.

« Sans le soutien de FOOD2020, cela n'aurait jamais été possible. » Gregor apprécie également le soutien de GIQS, un réseau allemand du secteur agroalimentaire et l'un des partenaires de FOOD2020 : « L'équipe de GIQS nous a apporté un excellent soutien ».

Défi
« Le plus grand défi est de trouver des financements pour des choses comme la recherche plus approfondie, les prototypes et la production de dispositifs. Nous avons déjà une équipe prête à intervenir », conclut Gregor.

Source : Oost NL


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)