Guillermo Soler, responsable de Orri Running Committee, ORC :

« Malgré la récolte exceptionnelle de cette année, Orri maintient ses prix et la demande augmente »

La campagne espagnole de mandarines Orri, qui a débuté fin janvier, devrait atteindre une récolte record de 65 000 tonnes commercialisables en 2022. Outre le fait que toutes les conditions sont réunies pour obtenir des rendements élevés, comme c'est le cas pour d'autres variétés de seconde saison qui partagent le calendrier avec l'Orri, les plantations atteignent progressivement leur potentiel maximal, qui est estimé à 85 000 tonnes en Espagne.

« Bien qu'il s'agisse d'une deuxième saison de mandarine avec les volumes les plus élevés observés jusqu'à présent, nous pouvons constater que l'Orri continue à maintenir les niveaux de prix de ces dernières années et reste la mandarine qui paie le mieux », affirme Guillermo Soler, directeur de Orri Running Committee, ORC.

« Cela est dû à différents facteurs : d'une part, sa surface limitée à 1 300 000 arbres permet de réguler l'offre sur le marché, mais le plus important, ce sont ses qualités organoleptiques, qui en font une mandarine de premier choix pour le public le plus exigeant », précise-t-il.

Depuis plusieurs saisons, diverses campagnes de promotion ont été menées, ce qui contribue à faire connaître la variété et à susciter une demande qui ne cesse de croître. « Jusqu'à présent, nous avons réussi à faire connaître la mandarine Orri à tous les distributeurs. Maintenant, notre objectif est de mener des actions pour que les consommateurs puissent également l'identifier par son nom. Pour ce faire, nous développons des autocollants avec la marque de la variété, des affiches pour les points de vente en Espagne et bien plus encore », explique Guillermo Soler.

Bien que la marque se soit déjà positionnée dans les magasins de fruits et les marchés de gros, cette année, le Orri Running Committee parvient à faire en sorte que le nom de la mandarine Orri soit de plus en plus visible dans les rayons de certaines chaînes de supermarchés comme El Corte Inglés, Carrefour et Eroski.

« Certains grossistes et marchands de fruits et légumes nous ont dit que les ventes avaient augmenté grâce aux promotions et à la notoriété de la variété, ce que nous avons confirmé par des études de marché professionnelles. Il est toujours plus difficile de transférer ce type d'action à la grande distribution, mais cette année, nous l'introduisons pour la première fois dans les supermarchés pour les consommateurs qui recherchent et apprécient les produits haut de gamme. Il s'agira d'une action pionnière car, s'il est bien établi que les consommateurs reconnaissent les différentes variétés de pommes, les agrumes ont toujours été considérés comme une marchandise. Nous sommes convaincus que cette tendance va changer dans les années à venir », conclut Guillermo Soler.

Pour plus d'informations : 
Guillermo Soler, Directeur
Orri Running Committee 
Avda. Cortes Valencianas 26
46015 Valence (Espagne)
Tél. : +(34) 961249780
info@orcspain.es 
www.orcspain.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)