Stefan Ziegler, grossiste à Nuremberg, sur la situation actuelle de l'approvisionnement

« Les laitues importées aux calibres souhaités sont difficiles à obtenir en ce moment »

Bien que les premières marchandises des serres du sud de l'Allemagne soient déjà disponibles, les laitues importées d'Europe du Sud dominent toujours la scène. « Les laitues italiennes sont disponibles en quantité suffisante, mais la part des marchandises dans les calibres habituels du marché est plutôt faible et leur prix est relativement élevé », explique Stefan Ziegler, importateur direct et grossiste au marché de gros de Nuremberg, à propos de la situation actuelle du marché.

Les laitues colorées - comme la variété Lollo Bionda - sont le plus souvent commercialisées en caisses de 9 ou 12. Stefan Ziegler précise : « Cela correspond à un poids unitaire de 230 grammes par tête, alors que la plupart des têtes de laitue pèsent actuellement environ 150 grammes. Cette situation d'approvisionnement difficile existe depuis le début de la saison. » Pour la Lollo Rosso, la situation est un peu plus détendue, ce qui, selon Ziegler, pourrait également être dû au fait que la variété de laitue rouge est cultivée de manière nettement plus étendue en Italie.


Laitue fraîche provenant de cultures du sud de l'Europe / Image : Ziegler Frucht

La France, une alternative fiable
La France s'est avérée être une alternative fiable cette saison, poursuit Ziegler. « En termes de volume et de poids, nous avons pu jusqu'à présent nous servir correctement via les produits français. En revanche, ces produits sont beaucoup plus chers que les produits italiens. Les laitues italiennes sont actuellement à 7,50-8,00 €/caisse, tandis que les produits français sont à 9,50-10,00 €/caisse. » Les produits de serre des environs du Knoblauchsland ne sont généralement pas encore demandés. « Ce n'est que lorsque les premiers produits de plein air arrivent sur le marché, fin mars-début avril, que nous nous tournons vers les producteurs régionaux », précise Stefan Ziegler.


Stefan Ziegler représente aujourd'hui la troisième génération à la tête de la direction de l'entreprise familiale, basée sur le marché de gros local.

Une situation d'approvisionnement difficile
Malgré la pandémie et les restrictions en cours, l'ambiance sur le marché de gros local est « relativement bonne ». Les marchés hebdomadaires continuent de bien se porter, tandis que le secteur de la restauration est plus modéré. « Dans ce dernier secteur, je constate une certaine « mentalité de dernière minute ». Avant le Coronavirus, on pouvait avoir une boîte supplémentaire de quelque chose à tout moment, mais aujourd'hui, les gens achètent exactement ce dont ils ont besoin quand ils en ont besoin. Cela se reflète dans les volumes achetés : certains restaurants du centre-ville n'ouvrent que le soir, ce qui signifie qu'ils n'ont besoin que de la moitié des produits. Cette situation nous confronte également à des défis majeurs en matière d'approvisionnement. La chaîne d'approvisionnement flexible n'existe plus de nos jours ».

Ziegler est toutefois convaincu que le pire est derrière eux. « Contrairement aux valeurs d'incidence encore élevées dans notre région, il semble qu'un assouplissement des restrictions soit à venir. Je m'attends à ce que la restauration extérieure soit à nouveau rentable ce printemps, mais pour la restauration intérieure, je suis un peu plus sceptique. Il y aura certainement des répercussions. »

Pour plus d'informations :
Stefan Ziegler
Georg Ziegler Fruchtimport & Großhandel
Leyher Straße 107
90431 Nürnberg
Boîte Großmarkt 29-31
Tél. : 0911 / 31 44 77
Fax / 0911 / 3 18 85 06
ziegler-frucht@gmx.net  
www.ziegler-frucht.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)