Les prix des variétés de pommes coûteuses stagnent en Moldavie

Sur le marché moldave, seuls les prix de gros des variétés de pommes les moins chères, Idared, Renet Simirenko et quelques autres, ont augmenté de 8 à 10 % au cours de la première moitié de février (par rapport à janvier). Les prix des pommes des variétés plus chères n'ont pratiquement pas changé en un mois.

Actuellement, la différence de prix entre les meilleures Idared et, par exemple, les pommes de clones Gala, Golden Delicious, Granny Smith de qualité moyenne ne dépasse pas 1 à 2 MDL/kg (0,05-0,1 $/kg).

Les producteurs agricoles et les sociétés commerciales envoient la plupart des pommes moldaves de variétés de première qualité et de haute qualité directement aux chaînes de supermarchés en Russie, ou aux négociants qui approvisionnent ces chaînes. Les pommes sont livrées dans le cadre de contrats à long terme, et les prix d'achat sont relativement stables, « changeant rarement d'une semaine à l'autre ».

En même temps, la concurrence dans les chaînes de supermarchés russes est assez forte. Les pommes moldaves sont en concurrence avec les pommes de Turquie, les réexportations européennes et les pommes russes de variétés coûteuses dans les supermarchés russes en hiver. L'existence d'alternatives ne permet pas aux fournisseurs moldaves d'augmenter les prix. Selon eux, « il faut se contenter de peu afin de maintenir des volumes d'exportation relativement élevés. »

Source : east-fruit.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)