L'Anastatus pour lutter contre la punaise diabolique

Bon retour d'expérience d'une zone de la province de Modène pour les premières introductions d'Anastatus bifasciatus. La coopérative Ital-frutta a réalisé un premier test en 2021 avec des résultats faibles mais significatifs.

« Le test a impliqué trois entreprises, deux spécialisées dans les poires et une dans les poires et les fruits à noyau. Nous avons introduit l'Anastatus à deux reprises, à la mi-juin et à la fin juin pour les entreprises s'occupant de poires et plus tôt pour celle s'occupant de fruits à noyau. Les insectes ont été introduits en bordure, près d'un canal, dans un bois non loin des vergers. Le but était d'introduire l'insecte antagoniste et de vérifier son efficacité dans cet environnement », rapporte Sara Bellelli, technicienne d'Ital-frutta.

Lancement de l'Anastatus, photo d'archive.

Des analyses ont été réalisées en septembre 2021 en collaboration avec Bioplanet, révélant un parasitage des œufs de punaises entre 20 et 30 %, avec une moyenne de 25 %.

« C'est un résultat encourageant, car il ne s'agissait que d'une année test. Il faut du temps pour qu'un insecte antagoniste atteigne un équilibre avec l'insecte nuisible. De plus, il faut ajouter qu'il n'y a pas beaucoup de biodiversité sur notre territoire, donc les données sont encore plus encourageantes. Nous envisageons non seulement de répéter les lancements, mais aussi d'augmenter les entreprises impliquées en 2022. » 

L'Anastatus bifasciatus en tant qu'espèce indigène, polyvalente et disponible en grande quantité, reste une excellente option pour intensifier et accélérer le processus de rééquilibrage naturel. Compte tenu de ce qui n'a pu être fait avec les traitements chimiques, également en raison du manque de molécules autorisées, la lutte biologique reste la mesure la plus efficace avec le meilleur rapport coût/bénéfice en cas d'introduction de parasites exotiques dans une nouvelle zone.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)