Le marché biologique européen en forte croissance en 2020

Le marché de l'AB atteint 52 milliards d'euros, les surfaces cultivées en bio dépassent désormais les 17 millions d'ha

Le marché biologique en Europe continue de croître ; il a augmenté d'un énorme 15 % pour atteindre 52 milliards d'euros en 2020. De nombreux marchés ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres. Les terres agricoles biologiques ont également augmenté. Les dernières données sur l'agriculture biologique en Europe sont disponibles dans l'annuaire statistique « The World of Organic Agriculture », qui sera présenté lors d'un événement BIOFACH virtuel le 15 février.

La superficie de l'agriculture biologique augmente de près d'un million d'hectares
En 2020, 17,1 millions d'hectares étaient exploités en agriculture biologique en Europe ; 14,9 millions d'hectares dans l'Union européenne. Avec près de 2,5 millions d'hectares, la France est désormais le nouveau leader, suivie par l'Espagne (2,4 millions d'hectares) et l'Italie (2,1 millions d'hectares).

La superficie bio a augmenté de plus de 0,7 million d'hectares dans l'Union européenne, soit une hausse de 5,3 %. La croissance en 2020 était plus lente que l'année précédente, mais toujours plus élevée qu'au début des années 2010. En 2020, la France a ajouté 307 000 hectares de terres biologiques, l'Italie 102 000 hectares et l'Allemagne 88 000 hectares.

Le Liechtenstein a la part de bio la plus élevée au monde
En 2020, la superficie biologique représentait 3,4 % du total des terres agricoles en Europe et 9,2 % dans l'Union européenne. En Europe (et dans le monde), le Liechtenstein avait la part bio la plus élevée (41,6 %), suivi par l'Autriche, le pays de l'Union européenne ayant la part bio la plus élevée (26,5 %). Quinze pays européens ont déclaré qu'au moins dix pour cent de leurs terres agricoles étaient exploitées de manière biologique.

Près de 420 000 producteurs biologiques
Il y avait près de 420 000 producteurs biologiques en Europe et près de 350 000 dans l'Union européenne, l'Italie étant le pays comptant le plus d'exploitations (71 590).

Il y avait près de 85 000 usines de transformation biologique dans l'ensemble de l'Europe et plus de 78 000 dans l'Union européenne. Plus de 6 800 importateurs ont été recensés en Europe et près de 5 800 dans l'Union européenne. Le pays comptant le plus grand nombre de transformateurs biologiques était l'Italie (près de 23 000), tandis que l'Allemagne comptait le plus d'importateurs (plus de 1 900).

Des ventes au détail de 52 milliards d'euros
Les ventes au détail de produits biologiques en Europe ont totalisé 52 milliards d'euros et 44,8 milliards d'euros dans l'Union européenne. L'Union européenne était le deuxième marché unique pour les produits biologiques après les États-Unis (49,5 milliards d'euros). Le pays européen dont le marché biologique est le plus important est l'Allemagne (15,0 milliards d'euros).

Forte croissance du commerce de détail
Le marché européen des produits biologiques a connu une très forte croissance de 15,0 % en 2020. La plus forte croissance a été enregistrée en Allemagne (22,3 %). Au cours de la décennie 2011-2020, les ventes au détail ont plus que doublé en Europe et dans l'Union européenne. Les chiffres du marché de 2020, avec des taux de croissance à deux chiffres dans de nombreux endroits, bien plus élevés que par le passé, montrent que la pandémie a eu un impact positif sur le marché biologique. Les raisons en sont que les gens mangent davantage à la maison et que les questions de santé, d'environnement et de changement climatique prennent de l'importance. Si cette tendance se poursuit, la production et la transformation devront suivre le mouvement. La stratégie "de la ferme à la table" de l'Union européenne peut soutenir cette évolution par ses mesures.

Les consommateurs européens dépensent davantage pour les aliments biologiques
Dans l'ensemble de l'Europe, les consommateurs ont dépensé 63 euros par personne en aliments biologiques en 2020, et 102 euros dans l'Union européenne. Les dépenses de consommation par habitant en aliments biologiques ont plus que doublé entre 2011 et 2020. En 2020, les Suisses ont dépensé le plus pour des aliments biologiques (418 euros).

Source : www.fibl.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)