Le challenge de l'entreprise Gambaro à Noale (Venise) qui exporte 93 % de ses légumes

La certification symbiotique, un nouveau moyen de se démarquer

Avec « seulement » 10 hectares de serres et 8 hectares de plein champ, il n'est pas facile de se faire remarquer sur les marchés étant donné que ce ne sont pas des volumes très importants. L'entreprise Gambaro a donc emprunté une nouvelle voie, celle de la certification zéro résidu, en plus de l'agriculture symbiotique déjà pratiquée depuis des années pour ses légumes.

« Nous cultivons en utilisant des techniques écologiques qui visent à préserver la microflore du sol », explique la copropriétaire Barbara Gambaro. « Nous sommes convaincus que le sol est la clé de tous les équilibres naturels. C'est pourquoi nous utilisons des procédés de culture innovants, comme l'agriculture symbiotique. Nous avons choisi de nous engager dans cette démarche d'agriculture symbiotique avec zéro résidu en vue d'assurer un avenir durable, mais aussi pour revenir en arrière, lorsque l'agriculteur prenait soin de sa terre, avec l'aide de la nature, mais le tout de manière moderne et en suivant soigneusement toutes les directives des différentes certifications. »

Les légumes à feuilles de Gambaro sont quasiment tous exportés (93 %). Les principaux pays destinataires sont les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et plusieurs pays d'Europe de l'Est. Les références sont divisées en deux grands groupes : les lavées et les non lavées.

« Dans nos serres chauffées, nous cultivons des jeunes pousses, avec un cycle de croissance très court (20 jours en été et 70 jours en hiver) : par conséquent, tout produit chimique (même utilisé en agriculture biologique) serait détecté dans les analyses. C'est pourquoi nous avons éliminé tous les produits contenant des molécules chimiques synthétiques et les avons remplacés par des formules naturelles. Le processus de tests, d'échantillonnage, d'analyse et de recherche, soutenu par des professionnels comme le CNR de Pise, a duré environ deux ans jusqu'à l'obtention d'un produit exempt de pesticides (<0,01 mg/Kg) et au contenu riche en propriétés nutraceutiques. »

Par exemple, Barbara Gambaro déclare que « nos salades sont riches en antioxydants tels que les polyphénols, les anthocyanes et les vitamines dans une proportion beaucoup plus élevée que les légumes similaires obtenus par d'autres techniques de culture. »

L'histoire de l'entreprise de Noale remonte à 1885 avec Pietro Gambaro. En 1922, Giuseppe, son fils, reprend l'activité de production et de vente de son père pour les habitants de la région. En 1960, ses fils Luigi, Rino et Pietro ont étendu la vente de leurs produits en ouvrant un comptoir de vente dans le centre de Noale. En 1970, des serres mobiles et fixes ont été ajoutées, permettant de cultiver toute l'année et d'augmenter la gamme de produits.

L'entreprise a été parmi les premières à cultiver la roquette sauvage et à la vendre sur le marché général de Padoue. En 1998, Pietro a continué la tradition avec son fils Paolo et en collaboration avec sa fille Barbara. En 2014, Pietro a laissé les rênes de l'entreprise à ses deux enfants. La production s'est développée avec plus de 10 hectares de serres et environ 8 hectares en plein champ, un entrepôt de 3000 m² et six lignes de conditionnement mécanisées.

Aujourd'hui, notre entreprise, conclut Barbara, est une entité solidement ancrée dans la tradition, l'expérience et la passion.

Pour plus d'informations :
Azienda Agricola Gambaro
Via Brugnole 27, 30033 Noale (VE)
Tél. : (+39) 041 440778
https://gambaro.green
commerciale@gambaro.green


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)