Guerre en Ukraine : la stratégie Farm to Fork caduque !

A la suite des évènements en Ukraine et des changements géopolitiques radicaux que ceux-ci engendrent, les producteurs de fruits et légumes appellent à une remise en cause totale et immédiate de la stratégie européenne agricole « Farm to fork ». Cette crise nous ramène à la réalité : notre autonomie alimentaire est à la merci de crises majeures. La stratégie Farm to fork, dont les effets se feront sentir d’ici quelques années, ne peut qu’empirer une telle situation. Les producteurs de fruits et légumes ne demandent pas autre chose qu’un environnement réglementaire favorable pour continuer à nourrir les Français demain !

La guerre qui vient d’être déclarée par la Russie à l’Ukraine bouscule nombre de nos certitudes d’Européens. Ces deux pays sont des acteurs importants des fruits et légumes, tant en termes de production que de consommation. En premier lieu, les producteurs de fruits et légumes français expriment leur solidarité avec leurs collègues ukrainiens qui sont aujourd’hui dans une situation particulièrement incertaine pour la production et la commercialisation.

Ce conflit armé qui se développe à l’Est de l’Europe fait légitimement craindre une déstabilisation des marchés agricoles avec une inflation des coûts de production (intrants et énergie, etc.). C’est, par voie de conséquence, l’autonomie alimentaire européenne et française qui est ainsi mise en péril, au même titre que notre autonomie énergétique ou de défense.

Sans méconnaître les constats du dernier rapport du GIEC, et la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique, la partie agricole du Green New Deal qui conduirait à une baisse de notre production alimentaire de 15 à 20 %, voire plus pour nos filières, est rendue dès à présent obsolète par les conséquences de ce conflit.

Si l’Allemagne au premier chef a pu repenser sa stratégie énergétique et militaire très rapidement, alors les orientations en matière de production agricole et d’alimentation au niveau français et européen doivent également être reconsidérées.

Nous appelons les dirigeants européens à revoir les orientations de Farm to Fork pour une réelle politique qui garantisse l’indépendance alimentaire de l’Union et sa vocation nourricière et exportatrice. 



Pour plus d'informations : 
FNPF
fnpfruits.fr

GEFeL

ANPP
pommespoires.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)