Jerónimo González, directeur de Fresumbria :

« La production de fraises a été plus faible que d'habitude et les prix ont été très volatils »

La saison des fraises à Huelva entre progressivement dans sa phase de production maximale, marquée, en général, par une récolte avec des rendements plus faibles et des hauts et des bas dans les prix.

« La production de fraises a été plus faible que d'habitude en janvier et février car le temps a été plus froid et plus pluvieux et la formation des fruits a été retardée », explique Jerónimo González, gérant de Fresumbria, une entreprise de Huelva qui a récemment changé de nom pour devenir Onubafruit Export et adopter le nom de sa propre marque.

« Les prix sont acceptables mais très volatils et sont étroitement liés à l'offre disponible. Il s'agit d'une saison complexe à tous égards, car les coûts de production ont augmenté et les marchés ont tendance à pousser les prix vers le bas, de sorte que vous devez faire beaucoup de calculs pour faire vos comptes. La hausse des coûts est principalement absorbée par les producteurs et les négociants. En général, je dirais que les prix moyens des fraises en février de cette année sont légèrement inférieurs à ceux de l'année dernière à la même époque, bien que les coûts de production soient plus élevés », explique Jerónimo González.

C'est à cette époque qu'il commence à y avoir plus de volumes de fraises ou, comme le dit l'exportateur, « lorsque la saison des fraises commence vraiment. Nous allons maintenant voir quelles répercussions la guerre en Ukraine aura sur l'augmentation du prix de l'énergie, du carburant et des matières premières », prévient-il.

Avec des bureaux à Punta Umbria et des entrepôts frigorifiques à Cartaya, Fresumbria est spécialisée dans l'exportation de fruits rouges, principalement - 97 % - de fraises. Bien qu'une petite partie soit destinée au marché national, la quasi-totalité de la production est destinée aux supermarchés et aux marchés de gros en France et en Allemagne.

« Cela ne fait que quatre ans que je me suis lancé dans ce métier et que j'ai fondé cette entreprise, bien que j'aie une longue expérience commerciale. Notre modèle commercial est basé sur la facilitation de la gestion de la production et de la commercialisation des petits agriculteurs, avec lesquels nous avons des accords pour louer leurs parcelles, financer leurs cultures et définir les plantes que nous voulons fournir avec des paramètres spécifiques pour nos clients. » 

« Nous travaillons avec certaines variétés avec des royalties ainsi que d'autres qui sont libres comme Fortuna, Leticia, Rociera, Palmerita... Nous collaborons également avec une pépinière afin d'essayer de nouvelles variétés. De l'année dernière à aujourd'hui, nous avons connu une croissance de 400 % et cette année, en 2022, nous espérons clôturer l'année avec un chiffre d'affaires de 700 000 kilos de fruits rouges », conclut Jerónimo González.

Pour plus d'informations : 
Jerónimo González
Fresumbria, S.L.
C/ Condado, 1.
21100 Punta Umbría (Huelva)
Tél. : +34 647570673
jeronimo@fresumbria.com 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)