En 103 jours, 100 alertes enregistrées pour les seules importations d'agrumes

Appel à la suspension des importations de fruits et légumes en provenance de Turquie

La Unió de Llauradors a demandé à la Commission européenne et au Gouvernement Espagnol de fermer les importations de fruits et légumes en provenance de Turquie jusqu'à ce qu'un audit ait été réalisé et les résultats obtenus, compte tenu des nombreuses alertes sanitaires détectées pour avoir contenu des ingrédients actifs non autorisés dans l'UE ou pour avoir constaté des LMR supérieures à celles autorisées dans l'UE.

Après de nombreux mois de plaintes répétées concernant les nombreuses alertes sanitaires détectées par le RASFF (système européen de contrôle des aliments), la CE a augmenté en novembre la fréquence des contrôles de ces importations. Plus précisément, la fréquence des contrôles des oranges, des mandarines, des clémentines, des « Wilkings » et hybrides similaires d'agrumes et des citrons, ainsi que des poivrons et des grenades en provenance de Turquie a été portée à 20 %. Les contrôles sur d'autres produits tels que les noisettes ont également été augmentés à 20 %, ou les pistaches et les feuilles de vigne à 50 %. Le pomelos, malgré les alertes, n'a pas été inclus dans la fréquence accrue des contrôles.

L'organisation agricole demande d'augmenter la fréquence des contrôles physiques et d'identité à 50 % pour tous les fruits et légumes turcs et de mettre fin à l'asymétrie tarifaire, car si la Turquie exporte vers l'UE avec un tarif de 20 %, l'Espagne doit payer 54 % pour ses exportations vers la Turquie.

Un autre aspect soulevé est la suspension automatique des importations en provenance de pays qui n'ont pas ratifié la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence fondée sur le sexe, comme c'est le cas de la Turquie.

Données choquantes : près d'une alerte par jour
Il convient de noter que, depuis le 23 novembre de l'année dernière, la Commission européenne a établi, par le biais d'un règlement, une modification de la fréquence des contrôles physiques et d'identité pour les inspections sur les importations de fruits et légumes, et plus particulièrement d'agrumes en provenance de Turquie, en les portant à 20 % dans le cas des agrumes.

Cependant, une étude réalisée par La Unió à partir de données officielles et après avoir analysé les alertes sanitaires après l'entrée en vigueur du règlement d'exécution (UE) 2021/1900, conclut qu'au cours de la période comprise entre le 23 novembre 2021 et le 6 mars 2022 (103 jours), il y a eu un total de 100 alertes sanitaires uniquement pour les agrumes importés de Turquie, ce qui signifie presque une alerte par jour. Nombre de ces alertes visent également à détecter la présence de méthylchlorpyrifos ou de chlorpyrifos, des substances actives interdites sur le territoire de l'UE.

Pour plus d'informations : 
La Unió de Llauradors
Tél. : +34 963 530 036
launio@launio.org 
https://launio.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)