Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Gérard Lliso, Select Agrumes :

« La mandarine est un produit de niche qui se développe bien »

Si la majorité d’entre nous a l’habitude de consommer de la clémentine, peu connaissent son ancêtre, la mandarine. « La vraie mandarine, il n’y en a qu’une. Citrus reticulata est un fruit qui a été importé d’Asie du Sud-Est, de la Chine et du Japon au 19e siècle en Europe et sur le continent américain. Historiquement parlant, le nom « mandarine » est d’ailleurs lié aux mandarins chinois qui appréciaient particulièrement ce fruit, d'où son nom. C’est un agrume qui se caractérise par un goût légèrement acidulé, une couleur orange plus pâle que la clémentine avec une peau un peu plus molle mais aussi beaucoup de pépins », raconte Gérard Lliso, Président de l’entreprise Select Agrumes.

C’est bien ce dernier point, véritable frein à la consommation, qui a amené au développement d’un hybride, la fameuse clémentine : « La clémentine est un hybride entre l’orange amère nommée bigarade et la mandarine. C’est un fruit qui a peu ou pas de pépins, plus sucré que la mandarine et qui arbore une couleur orange vif, plus attrayante et souvent cirée. La variété de clémentine israélienne Orri a d’ailleurs connu un fort succès. Mais on sent tout de même que le consommateur cherche à revenir à des produits authentiques et plus naturels. Même si nous vendons une palette de mandarines pour 20 de clémentines, nous notons que les ventes de mandarines se développent d’année en année. La mandarine que nous proposons provient de Sicile, chez un petit producteur qui nous fournit également en citron cédrat et autres produits naturels. Il s’en produit dans tout le pourtour méditerranéen, en Algérie, en Espagne et même sur la Côte d’Azur à Eze ».

La saison de la mandarine comme de la clémentine se déroulant d’octobre à mars, Select Agrumes vend actuellement ses dernières palettes. « Cette année les ventes de clémentine ont semblé un peu timide. Est-ce dû aux aléas climatiques ou au contexte sanitaire et économique ? Les prix furent donc assez élevés ce qui a freiné la consommation. Les premières années de sa sortie, la clémentine Orri se vendait mieux qu’actuellement. Aujourd’hui nous avons l’impression que le consommateur s’en détache un peu, peut-être justement au profit de fruits moins traités, comme la mandarine ».

Pour plus d’informations :
Gérard Lliso
Select Agrumes
31 rue Avignon,
94 550 Rungis Complexe, France
Tél. : +33 (0) 6 73 84 22 17
gerard@select-agrumes.com  
www.select-agrumes.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)