Lucien de Wit, LuBaFresh :

« La baisse des exportations de raisins indiens vers l'Europe sera significative »

Les coûts actuels du fret maritime ont considérablement accru le prix des importations de raisin en provenance d'Inde. « L'année dernière, nous payions 2 700 à 3 000 dollars pour un conteneur, maintenant on parle de prix allant jusqu'à 8 500 dollars. Un conteneur peut contenir 2 400 unités de raisin emballées. Donc, vous payez déjà 2,50 € de plus pour les tarifs de fret maritime », explique l'importateur néerlandais Lucien de Wit de LuBa Fresh.

« La saison indienne a commencé il y a trois semaines. Les prix sont nettement plus élevés que l'année dernière. Mais cela est indispensable. Outre le fret maritime, les coûts des matériaux d'emballage et autres ont fortement augmenté. Les statistiques de nos clients reflètent les prix des trois dernières années. De nos jours, il faut être très convaincant car les prix des dernières années ne sont tout simplement pas tenables. »

« Certains fournisseurs en Inde ne prennent pas de risque. Ils essaient de se concentrer sur les ventes au Moyen-Orient et aux marchés voisins de l'Asie. À ce jour, 15 à 20 % de raisins en moins ont été expédiés en Europe. Je pense que ce pourcentage finira par atteindre 30 %. L'Inde a connu de fortes pluies ces derniers jours, et les chargements ont été peu nombreux », explique Lucien.

Malgré tout, le marché du raisin est bon depuis des semaines. « Surtout pour les raisins blancs. On en a récolté peu dans les zones de production tardive d'Afrique du Sud. »

« Le Pérou avait de beaux raisins blancs, mais cette saison est maintenant terminée. Le marché est donc vide. Pratiquement tout ce qui arrive a été préalablement classé et vendu », explique l'importateur.

« Il n'y a aucune raison pour que cela change avant la mi-avril. Les raisins indiens sont cependant d'excellente qualité, en raison du beau temps qui règne dans les zones de production. »

Lucien ne s'attend pas à ce que de nombreux conteneurs à destination de la Russie soient détournés vers l'Europe. « Les exigences de la Russie en matière de LMR diffèrent de celles de l'UE. Je ne pense pas que beaucoup d'entreprises prendront ce risque. Je ne m'attends donc pas à ce que de nombreux raisins se retrouvent sur le marché européen. J'entends déjà parler de conteneurs déchargés à mi-chemin et retournant directement en Inde », conclut-il.

Pour plus d'informations :
Luciën de Wit
LuBa Fresh
Tél. : +31 (0) 777 777 715
Cell. : +31 (0) 641 273 443
L.deWit@LuBaFresh.com
www.LuBaFresh.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)