Une étude montre une réduction de 85 % des déchets de fraises fraîches

Le dernier essai de Save Foods augmente la durée de conservation des fraises

Save Foods, une société de technologie agroalimentaire spécialisée dans la protection écologique des cultures qui contribue à réduire le gaspillage alimentaire et à garantir la sécurité des aliments, a annoncé aujourd'hui qu'un récent essai sur des fraises a révélé des résultats prometteurs. L'équipe de recherche et développement de Save Foods ayant réussi à prolonger considérablement la durée de conservation des fraises.

Les fraises fraîches présentent l'un des niveaux de gaspillage les plus élevés de tous les produits frais. On estime que 64 % des fraises sont perdues avant d'être consommées aux États-Unis. Ce gaspillage se produit à toutes les étapes de la chaîne d'approvisionnement et est évalué à environ 1,4 milliard de dollars rien qu'aux États-Unis.

Les fraises, un produit très périssable, qui présente plusieurs défis pour la culture commerciale. Elles sont relativement délicates à manipuler, sont sujettes à la pourriture et ne se conservent pas très longtemps en rayon. La durée de conservation ne dépasse généralement pas deux semaines après la cueillette, avec une chute exponentielle du taux pour chaque heure passée à température ambiante.

Actuellement, les conditionneurs comptent sur la réfrigération et l'emballage pour conserver les fraises fraîches jusqu'à deux semaines. Mais dans le cadre d'un récent essai mené par Save Foods, les chercheurs ont pu conserver cinq fois plus de fraises fraîches, par rapport à la norme industrielle, en appliquant les traitements de Save Foods, ce qui se traduit par 85 % de déchets en moins.

L'allongement de la durée de conservation offre aux producteurs, aux détaillants et aux consommateurs une fenêtre plus longue pour transporter, vendre, stocker et consommer les produits. Les traitements de Save Foods sont non-toxiques et faciles à appliquer, et non seulement ils prolongent la durée de conservation, mais ils offrent un niveau élevé de sécurité alimentaire qui profite aux consommateurs.

Uri Bach, responsable de l'innovation en R&D chez Save Foods, commente : « Notre recherche a démontré une réduction de 85 % des déchets avec le traitement de Save Foods. Au 15ème jour, notre équipe de recherche a enregistré une perte de 81 % pour le groupe témoin (norme industrielle), alors que la perte n'était que de 14 % pour les fraises traitées avec le traitement de Save Foods. La société s'engage à prolonger la fraîcheur et la durée de conservation des produits frais, ce qui se traduit par une réduction des déchets et une augmentation des profits tout au long de la chaîne d'approvisionnement. »

Pour plus d'informations : 
Mia Serra
Save Foods
IR@savefoods.co 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)