Cabo Blanco Fresh Products vendra les premiers pitayas à chair rouge du monde certifiés Rain Forest Alliance

« Nous avons apporté nos melons Matisse du Costa Rica au Japon »

La plus grande zone bleue de la planète, celle dont les habitants sont parmi les plus longévifs sur terre est située sur la péninsule de Nicoya, au Costa Rica. De nombreux facteurs sont à l'origine de cette longévité (et font l'objet de nombreuses recherches), mais parmi les plus importants figurent la qualité de l'eau et le régime alimentaire qui, comme l'explique Juan Carlos Piña, est basé sur la consommation de céréales, de légumes et, surtout, de fruits.


De gauche à droite, l'ingénieur Juan Carlos Piña, président de Cabo Blanco Fresh Products, les ingénieurs Mariemilia Morales et Juan Ramón Fúnez, fournisseurs de la graine de melon Matisse

La péninsule de Nicoya est, en effet, une importante zone de culture de fruits qui atteignent tous les continents, et c'est là que se trouve l'entreprise spécialisée dans la production et l'exportation de melons et de pastèques zéro déchet de qualité supérieure Cabo Blanco Fresh Products.

« Dans notre entreprise, dont nous avons voulu honorer le nom de la première réserve nationale de la République du Costa Rica, nous produisons des melons Piel de Sapo et Matisse et des pastèques avec et sans pépins. Parmi les pastèques sans pépins, la majorité sont des mini, avec des tailles comprises entre 1,5 et 2 kilos », précise Juan Carlos, président de l'entreprise. « Nos principaux marchés sont actuellement le Royaume-Uni, où nous travaillons avec Mack Fruit et Prima Fruit ; l'Italie, où se trouve notre client Dimanno, et les Pays-Bas, où nous travaillons avec Minor, Weir et Willis. » 

« La saison, au cours de laquelle nous produisons environ 2 millions de kilos, s'étend de la semaine 3 à la semaine 16, à la mi-avril. C'est une fenêtre de commercialisation très intéressante et bien marquée, même si le temps est un peu froid au début, et qu'elle commence juste au moment où le Brésil termine la sienne », souligne Juan Carlos Piña. « Le Honduras et le Guatemala sont également de gros producteurs de pastèques et de melons, mais comme ils sont plus proches des États-Unis, ils se consacrent à l'exportation vers ce marché. Au Costa Rica, en revanche, nous nous sommes concentrés sur l'approvisionnement du marché européen. » 

« Un autre concurrent du Costa Rica est le Panama. Le pays s'est développé et s'est beaucoup amélioré en termes de qualité et a également des coûts de production plus bas, qui sont nos principaux ennemis pour le moment. Cette année, ils ont augmenté de 30 à 40 %. Nous sommes le pays dont les coûts sont les plus élevés de toute la région en raison de notre charge fiscale et, depuis le secteur, nous lançons un appel au gouvernement pour qu'il nous aide à les réduire. Nous avons la possibilité de nous développer en tant qu'industrie et, pour le moment, les taxes et les coûts nous limitent. » 

« Mais la bonne nouvelle est que nous avons la reconnaissance de notre qualité par nos clients, et c'est notre objectif. Nous avons les certifications Rain Forest Alliance, Smeta et GlobalGAP, nous sommes zéro déchet et nous travaillons à la transition vers l'agriculture biologique, en remplaçant les molécules de synthèse par des organismes de contrôle biologique. Cette année, tous les produits que nous avons utilisés pour la désinfection du sol étaient basés sur des micro-organismes, des levures, des bactéries lactiques acides et des champignons qui contrôlent d'autres champignons comme Trichoderma, qui est largement utilisé et fait partie du paquet technologique normal pour le melon et la pastèque. » 

Le melon Matisse du Costa Rica se rend au Japon
« L'entreprise a six ans, mais nous sommes passés du statut de producteurs pour un intermédiaire à celui d'exportateurs directs », souligne Juan Carlos. « Dès le départ, nous nous sommes engagés à nous différencier avec nos variétés premium et à innover, et non à fabriquer un produit de base. Et comme bonne preuve de cette innovation, nous exportons cette année le melon Matisse par avion au Japon, où les fruits de qualité sont très appréciés. Avec nos fruits, nous ouvrons ainsi des marchés qui exigent une qualité différenciée, brisant les paradigmes dans un secteur qui cultive plus de 3 000 hectares dans le pays. » 

Pitaya à chair rouge
Le président de Cabo Blanco Fresh Products, une entreprise appartenant à la Chambre Nationale des Producteurs et Exportateurs de Cucurbitacées (Canapecu), est également président de l'Association des Producteurs de Pitaya, une association pour la commercialisation de ce fruit originaire du Costa Rica et du Nicaragua.

« Il y a trois ans, nous avons commencé la production de pitaya à chair rouge comme activité complémentaire à la production de pastèques et de melons et cette année sera la première où nous exporterons des quantités commerciales de fruits frais vers l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni. La saison des pitayas va de mai à octobre. » 

« Nous sommes très fiers du travail que nous accomplissons dans la culture du pitaya rouge. Nous sommes la première entreprise au monde à faire certifier le pitaya à chair rouge par Rain Forest Alliance, et la première en Amérique Centrale à la faire certifier par GlobalGAP. Notre intention est d'obtenir le label Essential Costa Rica, la marque de notre pays, de faire un bon travail de publicité pour le pitaya rouge dans le monde entier, et d'obtenir une appellation d'origine associée à la zone bleue dans laquelle nous sommes situés à l'avenir. » 

« Nous travaillons également au lancement d'une forte campagne de promotion du pitaya du Costa Rica, avec l'aide de l'agence de promotion du commerce extérieur, Procomer, afin de faire connaître son origine costaricienne et de diffuser ses propriétés en tant que superfruit et sa qualité unique. » 

« Au Costa Rica, il y a 40 hectares de pitaya rouge en production et bientôt 20 autres s'ajouteront à ceux qui sont déjà plantés », indique Juan Carlos.

Pour plus d'informations : 
Juan Carlos Piña
Cabo Blanco Fresh Products 
Península de Nicoya, Costa Rica
Tél. : +(506) 8825-4715
products@caboblancofresh.com 
http://caboblancofresh.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)