Francois Rossouw - Mooigezicht

Les prix du raisin se rapprochent des niveaux de 2020 en Europe

L'Europe a manqué de raisins au cours de la semaine dernière en raison de la congestion du port de Rotterdam, qui a entraîné des retards de 7 à 10 jours, et les volumes de la semaine 11 arrivent sur un marché vide.

Les volumes de la semaine 11 arrivent sur un marché vide. « Il y a des intervalles entre les arrivées de raisin, ce qui contribue certainement à accélérer la circulation du produit. Les prix jusqu'à la semaine de vente 11 semblent très stables et si les arrivées des navires continuent d'être retardées, cela pourrait soutenir le prix du marché. Actuellement, les prix sont meilleurs que l'année dernière, tout en restant inférieurs au niveau de 2020, mais ils s'en rapprochent », note François Rossouw, directeur général de Mooigezicht Estates dans la vallée de la rivière Hex.

Il est positif quant à la production tardive de fruits rouges sans pépins dans la vallée de la rivière Hex, en particulier la variété de qualité Crimson, mais il prévient qu'il y a beaucoup de fruits à problèmes sur le marché, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur l'évolution des prix.

En raison du conflit en Ukraine, de gros volumes de raisins destinés à la Russie à partir de la semaine 9 ont dû être envoyés en Europe. Dans le même temps, les volumes de raisins en provenance d'Inde ont considérablement diminué en Europe en raison de l'augmentation considérable des frais d'expédition, dit-il.

Le marché pourrait changer radicalement en semaine 11 ou 12 avec l'arrivée de six navires, qui sont devant les ports, attendant d'être dédouanés. Dans l'attente d'une arrivée simultanée, qui ferait pression sur les prix des raisins rouges et noirs en particulier, des promotions dans les supermarchés sont attendues.

« On s'attend à ce que le marché du raisin blanc reste stable, mais le défi viendra de l'arrivée de tant de raisins rouges et noirs sur le marché. Les analystes du marché prévoient que les prix ponctuels pourraient baisser la semaine prochaine. »

Il souligne également que de nouveaux retards dans le déchargement de ces navires, serviront à renforcer le marché.


Francois Rossouw, directeur général de Mooigezicht Estates

« Grâce à une météo plus clémente avec moins de temps perdu à cause du vent ces deux dernières semaines, couplée à la coopération entre Fruit South Africa et toutes ses parties prenantes dans les négociations avec les autorités portuaires, nous avons constaté une grande amélioration dans le chargement des navires au Cap », dit-il. « Cependant, il y a encore des arriérés et la pénurie de conteneurs reste un problème ».

Espérer plus avec des paniers mixtes
La vallée de l'Hex River est idéale pour le conditionnement spécialisé en paniers mixtes en raison de la longueur de la saison : les vendanges commencent à la semaine 51, et le conditionnement se poursuit jusqu'à la semaine 16.

Les raisins de Mooigezicht sont emballés dans 11 stations de conditionnement (photos fournies par Mooigezicht)

La pénurie de main-d'œuvre et les coûts élevés de la main-d'œuvre en Europe et au Royaume-Uni ont entraîné une tendance à emballer des barquettes mixtes à la source, explique François.

« En 2019, nous avons emballé 200 000 cartons de barquettes mixtes et nous n'avons tout simplement jamais réalisé que nous pouvions aller plus loin que cela et soudain, la semaine dernière, nous étions à plus de 350 000 barquettes. Je ne sais pas si cela a déjà été fait en Afrique du Sud, et nous emballons toujours des barquettes mixtes avec nos dernières Sundance, Sweet Globe et Autumn Crisp. »

Il s'attend à ce qu'ils terminent la saison avec 370 000 cartons de barquettes mixtes. Mooigezicht Estates a emballé 81 % de sa récolte de raisins jusqu'à présent.

Leurs barquettes mixtes sont destinées aux États-Unis, au Canada, à l'Europe, à l'Irlande et au Royaume-Uni, mais ils n'en ont pas envoyé en Extrême-Orient cette année. Il est inhabituel, remarque-t-il, que près d'un quart de la récolte ait été jusqu'à présent emballée dans des barquettes mixtes.



Conditionnement des barquettes mixtes au même rythme que les barquettes mono-variété

Avant la saison, ils ont soigneusement planifié la composition des barquettes mixtes à emballer dans chaque exploitation, emballant parfois les raisins dans deux exploitations. « Nous avons encore des exploitations qui ne font pas de mélange parce que la composition de leurs cultivars ne le permet pas encore, mais à l'avenir, elles augmenteront nos volumes de mélange. Je pense que 400 000 cartons de barquettes mixtes la saison prochaine n'est pas impossible. »

« Nous avons été vraiment motivés pour le mélange en raison de la prime sur les barquettes mixtes. Sur nos premiers paiements, nous avons vu une prime de 25 % sur les paniers mixtes. Mélanger les raisins demande des efforts, mais nous sommes devenus si habiles à le faire grâce à une formation, que nous emballons maintenant les paniers mélangés à la même vitesse que les paniers de variétés uniques. »

Actuellement, Mooigezicht est en mesure de conditionner des barquettes mixtes de la semaine 51 à la semaine 11, mais ils ont planté de grandes quantités d'Autumn Crisp pour prolonger la saison, ainsi que de Crimson qui est récolté jusqu'à la semaine 16.

A droite : des barquettes en carton pour le Royaume-Uni

Les barquettes mixtes de Mooigezicht sont emballées dans 11 centres d'emballage comprenant chacun entre 36 et 40 stations d'emballage (et une douzième en attente en cas de besoin), ce qui améliore le contrôle de la qualité sur les lignes de niche d'emballage.

« Nous emballons actuellement des barquettes en papier pour le Royaume-Uni et les îles de l'océan Indien (6x800g). Grâce à la taille de ces barquettes, il y a facilement assez d'espace pour les raisins et très peu de risque de compression. Nous commençons également à faire des essais de conditionnement pour le marché européen avec les barquettes en papier. »

Pour plus d'informations :
Francois Rossouw
Mooigezicht Estates
Tél. : +27 23 356 2110
francois@mooigezicht.co.za 
www.mooigezicht.co.za  

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)