L'inflation entraîne des protestations locales

Le Maroc va réduire ses exportations de tomates

Le Maroc va réduire les exportations de ses tomates, principalement destinées à l'Europe, afin d'enrayer la flambée des prix locaux avant le Ramadan. Cette mesure s'ajoute à une série de mesures de protection des cultures dans le monde entier. La guerre en Ukraine accélère l'inflation alimentaire qui était déjà en hausse, incitant les gouvernements à garantir l'approvisionnement national en restreignant le commerce extérieur.

Le Maroc envoie environ 430 000 tonnes de tomates à l'Union européenne chaque année, ce qui en fait le plus grand fournisseur extérieur de l'Union. La sécheresse qui sévit dans ce pays d'Afrique du Nord a fait grimper en flèche le prix de l'un des aliments de base les moins chers du Maroc au cours des dernières semaines. L'inflation a suscité de rares protestations.

Les restrictions à l'exportation réduiraient de moitié le prix local des tomates à moins de 5 dirhams (0,51 $) le kilo.

Source : bnnbloomberg.ca


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)