Mark Vernooij, Urfruit :

« Les promotions sur les poires au détail pourraient compenser en partie les pertes du commerce de caisses »

Le commerce européen de la poire est actuellement assez difficile, selon Mark Vernooij d'Urfruit. « Nous vendons de bons volumes, mais les prix ont légèrement baissé depuis le début de la saison. La guerre en Ukraine a bloqué certains ports de transit vers la Russie ce qui a eu un impact négatif, notamment sur ce que l'on appelle le « commerce de caisses ». »

« L'Europe du Sud et de l'Est achète toujours fréquemment des poires néerlandaises et belges dans ce format. Les sociétés qui se concentrent beaucoup sur ces marchés sont aujourd'hui véritablement en difficulté. Pour celles qui commercent principalement avec les détaillants d'Europe occidentale, centrale, du Nord et britannique, la demande de produits de bonne qualité demeure. »

« Il est, ainsi, dommage que des lots entiers de fruits soient vendus aux enchères belges. Les poires achetées là-bas sont souvent reconditionnées dans d'autres caisses. Le prix de la vente aux enchères devrait vraiment inclure cela. Un prix plus bas entraîne à nouveau une augmentation des promotions au détail. On peut espérer que cela compensera en partie les pertes liées au « commerce de caisses ». Il y a, heureusement, peu de problèmes de qualité. Espérons que les choses s'amélioreront à nouveau au cours de la saison », conclut Mark.

Pour plus d'informations :
Mark Vernooij
Urfruit
45 Marketing
6921 RE, Duiven, NL
Tél. : +31 (0) 575 472 473
m.vernooij@urfruit.nl
www.urfruit.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)