Hortiblue investit dans la technologie CPS pour augmenter la capacité et réduire les coûts

Première encaisseuse de myrtilles aux Pays-Bas

Hortiblue, fondée aux Pays-Bas en 2018, est une filiale et une installation d'emballage pour Hortifrut Chili, le leader du marché de l'approvisionnement en myrtilles sud-américaines. Hortiblue trie, conditionne et distribue des fruits rouges, en se concentrant sur les myrtilles.


Timo Elbers et Asia Wasilewska de Hortiblue et Henri Veltmans de Case Packing Systems

« Nous voulons que la chaîne soit aussi courte et efficace que possible », commence le directeur Timo Elbers. « Il y a une valeur ajoutée à contrôler l'ensemble de la chaîne, de la culture à la livraison et aux détaillants. Chaque maillon supplémentaire doit être coordonné. Cela n'aide pas à faire parvenir ces baies, en bon état, aux consommateurs le plus rapidement possible. » Les processus sont également de plus en plus normalisés et automatisés.

La société mère, Hortifrut, ne cesse de se développer en agrandissant ses exploitations et via des rachats stratégiques. « En 2021, ils ont acquis Atlantic Blue en Espagne. Cela signifie que nous emballerons davantage pendant la saison marocaine également », explique Timo.

Trois ans plus tard, Hortiblue est en passe d'utiliser pleinement la capacité de son site. « Nous pouvons continuer ici pendant un certain temps, mais si nous continuons à nous développer de la sorte, nous devrons déménager d'ici quelques années. »

Une qualité distinctive
Outre le volume d'Hortifrut, Hortiblue conditionne des fruits rouges pour d'autres producteurs et importateurs également. « Nous nous attachons à offrir un service de qualité et une grande flexibilité. C'est un énorme défi que de trouver un équilibre entre un résultat optimal pour les producteurs et la qualité pour les détaillants et les consommateurs finaux. Nous voulons constamment faire mieux. Beaucoup de nos clients apprécient cela », explique Timo.

Tendances et développement
« Le marché de la myrtille, en constante évolution, continue de se développer énormément. Pour satisfaire les gens, les exigences du marché deviennent plus strictes. » Par exemple, le secteur de la vente au détail a des exigences en matière d'origine, de taille et de variété des myrtilles. Asia Wasilewska, directrice des opérations, explique que de nouvelles variétés améliorées remplacent peu à peu celles qui sont moins bonnes, par exemple en termes de saveur ou de durée de conservation.

Le groupe Hortifrut développe également des variétés uniques, encore meilleures. « Hortifrut fait cela pour commercialiser un produit cohérent de toutes origines tout au long de l'année. Je pense que cette évolution nous mènera à terme vers la vente d'une ligne de produits de marque haut de gamme reconnaissable », explique M. Timo.

« Vous pouvez vous distinguer par la qualité des myrtilles, mais certainement aussi par leur matériau d'emballage », ajoute Asia. Les myrtilles arrivaient souvent préemballées pour les consommateurs dans des emballages à clapet ; aujourd'hui, l'emballage devient de plus en plus varié. « Actuellement, on utilise surtout des films à la place des couvercles pour emballer les myrtilles et autres fruits rouges. Cela permet de réduire le volume total de plastique », explique Timo.

Les emballages destinés aux consommateurs sont également de plus en plus grands. « C'est parce que les prix sont sous pression ; l'augmentation de l'offre signifie que le prix moyen a baissé ces dernières années. » Par ailleurs, de nombreux détaillants souhaitent utiliser des emballages personnalisés. « Ils veulent s'en servir pour se distinguer ou avoir des idées différentes sur l'emballage des myrtilles », poursuit Timo. L'utilisation de carton et de pâte à papier comme matériaux d'emballage est une autre tendance en matière d'emballage.

Tous ces différents types d'emballage signifient que les myrtilles sont de plus en plus emballées localement. Et à la dernière minute, plutôt que dans le pays d'origine. « Ce n'est tout simplement plus possible ». Cette saison, le Pérou et le Chili livreront 90 % de leurs myrtilles en vrac.

« Nous emballons le plus à la dernière minute possible, afin de pouvoir beaucoup mieux garantir la qualité des baies », explique Timo. Au Pérou et au Chili, Hortifrut récolte les baies en vrac dans des caisses. Ainsi, elles sont touchées le moins possible, et la qualité reste optimale. « Après avoir été refroidies à 0°C, les baies peuvent faire le voyage en mer, qui dure des semaines, sans perdre de leur qualité. »

Investissement
« Nous avons beaucoup investi dans cinq lignes de conditionnement ces dernières années. Celles-ci disposent des dernières machines de tri basées sur la technologie des caméras, des équipements de thermoscellage et d'étiquetage. Nous ne cessons d'innover et voulons être des leaders technologiques », explique Asia. « Nous automatisons progressivement l'ensemble du processus d'emballage, de sorte que nous avons besoin de moins de personnes sur les lignes. »

« Il y avait cependant un goulot d'étranglement en bout de ligne, où trois ou quatre opérateurs emballaient des plateaux dans des boîtes. C'est là que nous avons vu des opportunités et que Case Packing Systems (CPS) est entré en scène. Leur encaisseuse est la pièce finale de notre automatisation », explique Asia.

Flexibilité
« Offrir la diversité des emballages exige une opération de traitement flexible », ajoute Henri Veltmans, directeur des ventes de CPS. Cette société développe et fabrique des systèmes d'emballage de fin de ligne et a participé à l'automatisation d'Hortiblue. CPS a tenu compte de cette flexibilité lors de la mise en place du processus, dit-il.

Henri explique que le processus de conditionnement par thermoscellage se prête bien à l'automatisation, ce qui rend le conditionnement des myrtilles plus convivial, plus efficace et moins cher. « C'est important pour Hortiblue, surtout dans le contexte actuel d'augmentation du coût des matières premières. Compte tenu de la réduction des coûts, de l'efficacité et de la rareté de la main-d'œuvre, nous avons commencé à réfléchir à une automatisation plus poussée. »

Réduction des coûts
CPS a de l'expérience sur les marchés de la viande et des produits frais - pommes de terre, oignons, carottes, tomates et raisins. Ils ont automatisé l'emballage des sacs et des plateaux dans des boîtes et des caisses dans ces industries. Cependant, le projet chez Hortiblue est le premier concernant les myrtilles. « Hortiblue est la première entreprise des Pays-Bas à automatiser cette partie, et ce fruit rouge fragile est particulièrement exigeant pour le processus. Notre technologie permet à la machine d'emballer les myrtilles et autres fruits rouges sans les endommager », explique Henri.

Pour Hortiblue, il est clair que l'automatisation de ce processus entraîne une réduction des coûts. « Nous avons sans aucun doute réalisé les économies escomptées, mais l'encaisseuse rend également l'atelier beaucoup plus calme. Vous avez besoin de moins de personnes pour le processus, et c'est maintenant un processus plus stable. Les effectifs reflètent les mesures d'automatisation que nous avons prises : nous emballons de plus en plus avec moins de personnel », explique Asia.

Grâce à cette automatisation poussée, le processus est également moins dépendant de l'intervention humaine, ce qui permet d'utiliser de manière optimale la capacité totale du processus d'emballage. Et cela se voit dans les coûts, un aspect important pour CPS. « Notre point de départ est que les clients puissent utiliser le système pour gagner de l'argent. Si le retour sur investissement prend trop de temps, c'est que la solution n'est pas assez bonne ; alors nous la développons davantage », conclut Henri.

Pour plus d'informations :
Hortiblue
Cell. : 0651690937
www.hortiblue.nl 

Case Packing Systems
Tél. : +31 (0)495-566 600
www.casepacker.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)