Karl Samsing, PDG de Valbifrut : « Le Chili a fait des progrès sur le marché de la noix fendue mécaniquement »

« Tous les grands acheteurs d'Europe travaillent avec le Chili pendant la campagne d'achat du second semestre »

La récolte de la nouvelle saison de noix a déjà commencé au Chili, le plus grand acteur de cette industrie dans tout l'hémisphère sud, dans une campagne qui commence avec de bonnes perspectives.

« Nous sortons de deux saisons, 2020 et 2021, au cours desquelles il y a eu une demande croissante de fruits secs, notamment de noix. L'augmentation des ventes de noix chiliennes est en grande partie due à la pandémie, les consommateurs ayant opté pour une alimentation plus saine et plus accessible », explique Karl Samsing, PDG de Valbifrut, « mais aussi au fait que le Chili a progressé lentement mais sûrement sur le marché des noix cassées mécaniquement. » 

« Historiquement, le Chili était un producteur qui fabriquait des noix en coque et les cassait à la main, mais en raison des circonstances de la disponibilité de la main-d'œuvre dans le pays et de son coût, le cassage manuel est devenu pratiquement irréalisable. Aujourd'hui, elle ne représente même pas 10 % de la production totale du Chili, alors qu'il y a quelques années, elle en représentait plus de la moitié. » 


Ligne de fendage mécanique et tri électronique

« Toute la croissance du Chili est allée de pair avec le fendage mécanique, qui nécessite évidemment une plus grande technologie tant au niveau du fendage que de la sélection électronique, et petit à petit les producteurs et exportateurs chiliens ont positionné le produit avant tout sur le marché européen. Pour nous, c'est notre principale destination cible, où nous bénéficions également d'une préférence tarifaire de 5,1 % par rapport aux États-Unis et où nous avons l'avantage d'avoir un produit hors saison. » 


Processus de sélection dans les installations de Valbifrut

« Petit à petit, nous avons progressé sur le marché européen, si bien qu'aujourd'hui, tous les grands acheteurs du continent ont intégré le Chili dans leur campagne d'achat pour le second semestre ; ils s'approvisionnent aux États-Unis d'octobre à avril, et de mai à décembre, ce qui inclut une grande partie de la campagne de Noël, ils s'approvisionnent déjà officiellement et de manière planifiée au Chili », déclare Karl Samsing. « Cette année, nous avons également ressenti la pénurie de fruits américains. Aux États-Unis, la production a été inférieure de 8 % à celle de l'année dernière et la récolte a été affectée par les pluies, ce qui a nui à la qualité des noix. » 

Les exportations de noix en coque de Chine sont en augmentation
« En ce qui concerne les noix en coque, la saison de l'année dernière a été plus complexe. L'activité des noix en coque se développe dans d'autres pays, principalement en Turquie et au Maroc, et l'année dernière la Chine a inondé ces marchés. » 

« La Chine est le principal producteur mondial de noix, avec une production de près d'un million de tonnes, mais dans le contexte international, elle n'exportait pratiquement pas. Toutefois, en 2020, elle a augmenté ses expéditions à 123 000 tonnes et en 2021 à 215 000 tonnes. Le marché des noix décortiquées est un peu plus difficile, mais pas pour le match ; je le vois avec une demande assez forte sur notre principal marché, l'Union européenne, et c'est très important pour le Chili. » 

« Il convient de rappeler que l'année dernière, les exportations de noix chiliennes vers l'Europe ont représenté près de 50 % du total, 60 % dans le cas de Valbifrut, tandis que le reste des exportations de notre entreprise est allé vers des marchés tels que le Brésil, l'Inde, le Japon et la Corée. » 

10 000 tonnes exportées
Karl Samsing participe activement au développement de l'industrie chilienne des noix depuis des années. En tant que président de l'Association des Exportateurs de Noix du Chili, il a contribué à la mise en place de normes de qualité et de sécurité alimentaire qui ont largement contribué au succès du Chili et à son excellent positionnement sur le marché mondial de la noix.

Karl Samsing, PDG de Valbifrut

« Après avoir travaillé 20 ans dans l'industrie chilienne du saumon, j'ai commencé à travailler dans le secteur des noix. Lorsque j'ai acquis Valbifrut il y a 17 ans, le Chili produisait 10 000 tonnes et aujourd'hui nous produisons plus de 150 000 tonnes. J'estime que d'ici 5 ans, le Chili dépassera les 200 000 tonnes et que, après une croissance des surfaces de 3 000 à 4 000 hectares par saison ces dernières années, nous atteindrons un plateau, car aujourd'hui la noix offre une rentabilité normale à faible, qui dépasse des cultures comme la cerise ou l'avocat. » 

« À Valbifrut, nous sommes passés des 50 hectares que l'entreprise cultivait initialement à 700 hectares de production propre, 600 de noyers et 100 d'amandes de la variété espagnole Guara, que nous cultivons dans différentes régions du pays. Notre production totale, tant la nôtre que celle que nous achetons à d'autres producteurs chiliens, s'élève à 10 000 tonnes. » 

Siège de la société

« Aujourd'hui, nous représentons 7 % de la production chilienne, mais notre objectif est de continuer à croître - toujours main dans la main avec l'exportateur Valbifrut - dans le domaine des noix fendues mécaniquement, avec lesquelles nous ajoutons de la valeur à notre production et qui nous différencient des autres exportateurs chiliens, jusqu'à représenter 10 % du total national », partage Karl.

« Et pour ce faire, nous nous engageons dans la technologie, l'automatisation et la sécurité des processus. Nous investissons dans la technologie de sélection pour garantir la sécurité alimentaire et la qualité de nos noix, en maintenant les normes des marchés de destination exigeants pour nos produits tout au long de la saison. » 

Pour plus d'informations :
Valbifrut
Santa Adela 599, Buin (Chili)
Tél. : +56 22 8211911
ksamsing@valbifrut.cl 
www.valbifrut.cl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)