Des chercheurs israéliens créent une enzyme plus puissante pour lutter contre le feu bactérien

Des chercheurs israéliens ont trouvé un traitement potentiel contre le feu bactérien, une maladie contagieuse courante qui affecte les pommes, les poires et d'autres fruits, en utilisant une enzyme issue du génie biologique. Selon Livnat Afriat-Jurnou, chercheur à l'Institut de recherche Migal Galilee d'Israël qui a dirigé l'étude, l'enzyme pourrait également inhiber la maladie de la moisissure bleue des pommes causée par le champignon Penicillium expansum.

Les chercheurs ont découvert que l'enzyme, l'AHL lactonase, peut perturber la bactérie pathogène mais qu'elle est vulnérable aux changements de température, comme l'indique l'étude publiée en janvier 2021 dans la revue à comité de lecture ACS Applied Materials & Interfaces.

Ils ont ensuite appliqué une technique d'ingénierie des protéines appelée « évolution directe » pour renforcer la résistance de l'enzyme à la température et l'ont enfermée dans des nanocapsules pour la rendre encore plus stable dans diverses conditions.

Source : xinhuanet.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)