Wim Waterman, Waterman Onions :

« Sur le plan international, davantage de producteurs vont opter pour les pommes de terre et les céréales »

Sur le site internet de Waterman Onions, Wim Waterman fait un bref point sur ce qu'il observe à propos du marché. Cette semaine, il s'agissait de ses prévisions pour les trois derniers mois de la saison. « La demande mondiale d'oignons ne diminuera pas de sitôt. Les prix du marché mondial sont également décents. » Selon Wim, la demande européenne va également s'améliorer.

« Suffisamment d'oignons de qualité inférieure ont été envoyés vers des destinations alternatives comme la Pologne. Les lots restants sont donc d'assez bonne qualité. Il y aura probablement moins d'importations en provenance de pays populaires comme l'Égypte et la Nouvelle-Zélande. Ce qui signifie qu'il y aura plus de place sur le marché mondial pour l'oignon néerlandais. »

Alors que l'on parlait d'un excédent au début de la saison, Wim affirme que les Pays-Bas ont réussi à se débarrasser facilement de tous leurs oignons. « Seuls les problèmes logistiques continuent de nous gêner et les derniers développements en Ukraine affectent indirectement le flux de marchandises. »

Diminution des superficies
Les superficies d'oignons néerlandais devraient diminuer au cours de la saison 2022/2023. Selon Wim, cela permettra de relâcher la pression sur le marché. « Je pense que les producteurs du monde entier vont de plus en plus opter pour les pommes de terre et les céréales. Les prix de ces produits ne cessent de grimper en raison des tensions sur le marché mondial. Cela se traduira probablement par un intérêt moindre pour la culture de l’oignon. »

Il est encore difficile de prévoir si cela entraînera une hausse des prix au cours de la prochaine saison. « En ce qui concerne les prix, nous sommes entièrement dépendants des coûts du transport ; si ceux-ci augmentent encore, le prix du marché augmentera lui aussi encore plus. Cette hausse des prix ne profite ni aux producteurs ni à nous. »

Culture certifiée
Wim a aussi quelques conseils pour les producteurs qui cultiveront des oignons au cours de la prochaine saison : « La demande de culture certifiée continue de croître, tant en Europe que dans le monde entier. Les détaillants exigent de plus en plus des certificats tels que Planet Proof et GlobalGAP. En tant que cultivateur, souhaitez-vous élargir vos marchés de vente ? Je vous conseille alors de jeter un coup d'œil attentif aux certificats requis. Avec des oignons non certifiés, vous êtes à la merci du marché en vrac et, cette année, nous avons remarqué que cela rendait plus difficile la fixation des prix par les producteurs. »

En somme, Wim voit donc des perspectives suffisantes, quoique peut-être délicates, pour la fin de cette saison et la saison à venir.

Pour plus d'informations :
Wim Waterman
Waterman Onions
12 Hannie Schaftweg
8304 AR, Emmeloord, Pays Bas
Tél : +31 (0) 527 617 496 
wim@waterman-onions.nl     
www.waterman-onions.nl  

Source : Waterman Onions


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)