Avi Bar s'inquiète du prix des avocats

Les ventes de dattes sont bonnes alors qu'une offre excédentaire d'avocat se profile

Les ventes de dattes juste avant le Ramadan se déroulent à un rythme soutenu, bien que le transport soit devenu beaucoup plus coûteux en raison de la hausse des prix du pétrole. Mais pour Avi Bar de Mor International en Israël, c'est l'approvisionnement mondial en avocats qui l'inquiète, les pays fournisseurs en hiver et en été disposant des produits sur les marchés mondiaux.

« Les dattes sont toujours plus consommées pendant le Ramadan. La grande population de musulmans du Moyen-Orient et de l'Extrême-Orient consomme des dattes toute l'année. En ce moment, nous proposons des dattes fraîches de Namibie. Nous vendons des dattes d'Israël en juillet. Il n'y a pas vraiment d'augmentation de prix. En raison de la guerre russe en cours en Ukraine, l'impact de l'augmentation du carburant et des frais de transport constituent un défi. »

« Nous essayons d'absorber l'augmentation des coûts logistiques autant que nous le pouvons. Il n'y a pas d'objectif mais nous nous assurons que le producteur ne perdra pas d'argent. Nous devons trouver un équilibre entre les besoins des clients et des producteurs dans un contexte d'augmentation des coûts logistiques », explique M. Bar.

Mor International, basé à Gelil Yam Israël, exporte actuellement environ 5 à 7 tonnes de dattes par semaine par fret aérien, pour une durée de 4 à 6 semaines, malgré le fait que cela soit très cher. « Nos sources d'origine des produits ne se limitent pas à Israël, bien que ce soit un grand marché d'approvisionnement, nous travaillons dans le monde entier. Nous exportons également des avocats du Kenya. Nous allons bientôt commencer à exporter des mangues de Porto Rico, puis du Sénégal, avant de passer à Israël », explique M. Bar.

L'offre excédentaire d'avocats sur le marché mondial
Selon Bar, la récente interdiction des exportations d'avocats par le gouvernement kenyan a retardé le début de leur saison. « D'un côté, les autorités gouvernementales kenyanes ont été très positives dans leur volonté de contrôler la qualité, d'exporter les bonnes tailles et d'améliorer la réputation de leur pays. C'est une bonne chose pour nous tous, spécialistes du marketing. Mais la saison est déjà très difficile pour les avocats. Tous les fournisseurs d'hiver sont encore actifs, ils seront approvisionnés pendant encore quelques semaines. Pendant ce temps, les fournisseurs d'été - Pérou, Afrique du Sud et Kenya - ont commencé eux aussi. Il y a une offre excédentaire sur le marché. Un autre facteur est l'impact de la guerre russe en Ukraine. Il ne s'agit pas seulement d'une offre excédentaire de volumes sur le marché mondial, mais les fruits destinés à ces marchés sont détournés, et davantage de volumes sont destinés au marché européen. Cela crée davantage de défis pour la saison des avocats. »

« Cette année, le retard du début de la saison au Kenya devrait avoir un impact positif sur la qualité, mais d'un autre côté, il atteindra un marché très surapprovisionné. Le Kenya est normalement un peu en avance sur le Pérou, le plus gros fournisseur, mais cette année, ils seront sur le marché en même temps. La lutte sera massive. Au final, cela aura un impact sur les prix », a expliqué M. Bar.

Impatient d'assister à des réunions en face-à-face à Berlin
« Ces dernières années, je n'ai voyagé qu'une seule fois pour aller voir les clients. Nous attendons avec impatience l'exposition de Berlin, même si elle sera un peu plus limitée que les années précédentes. Les clients et les fournisseurs nous disent que beaucoup d'entre eux ne viendront pas, les sentiments sont quelque peu mitigés. Nous sommes préparés et avons déjà organisé de nombreuses réunions. Après deux ans et demi, il est temps de rencontrer nos clients en personne. Bien que Zoom soit une technologie intéressante, rien ne remplace le contact visuel. » 

Pour plus d'informations : 
Avi Bar
Mor International
Tél. : +97 2 505491999
avi@morint.co.il 
www.morint.co.il 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)