La SATI publie une mise à jour sur le raisin de table

« Les régions Berg River et Hex River devraient encore conditionner durant les deux prochaines semaines »

Alors que la saison de récolte des provinces du Nord, de l'Orange River et de l'Olifants River est terminée, les régions de Berg River et de l'Hex River, qui connaissent toutes deux des saisons supérieures à la moyenne, devraient encore être en train de conditionner leurs raisins pendant au moins les deux prochaines semaines.

Le volume national des entrées jusqu'à la semaine 11 s'élève à 74 618 445 cartons (équivalent 4,5 kg), soit 9,1 % de plus qu'en 2021 et 17,4 % de plus qu'en 2020.

Berg River
Bien que traitant des volumes plus faibles, plusieurs exploitations étaient encore occupées à emballer au cours de la semaine précédente, tandis que la saison pour quelques exploitations est arrivée à son terme.

Parmi les cultivars actuellement récoltés figurent Sugranineteen (Scarlotta Seedless), Sugrathirtyfour (Adora Seedless), Sugrathirtyfive (Autumncrisp), White Crimson Seedless, Red Globe et Autumn Royal. En raison des conditions climatiques favorables, la qualité des raisins est acceptable.

D'ici une semaine ou deux, toutes les exploitations de cette région auront terminé leur saison de conditionnement. Sur la base des tendances actuelles, la région de Berg River devrait atteindre, voire dépasser, son estimation haute de 19,7 millions de cartons.

Hex River
La région de Hex River connaît une bonne saison et a produit des volumes de raisins supérieurs à la moyenne pendant l'avant et la mi-saison. Alors que le début de la récolte de Crimson Seedless a été excellent, les volumes ont semblé diminuer vers la fin de la saison.

Néanmoins, si les conditions météorologiques le permettent, tout porte à croire que la région de l'Hex River connaîtra une saison satisfaisante, et qu'elle devrait atteindre, voire dépasser, son estimation haute de 24,3 millions de cartons .

Impact du conflit Russie-Ukraine sur l'industrie fruitière sud-africaine
La ministre de l'agriculture, de la réforme agraire et du développement rural, Thoko Didiza, a tendu la main à l'industrie fruitière sud-africaine en organisant une réunion avec des acteurs importants du secteur pour discuter de cette question cruciale.

La ministre a donné l'occasion à l'industrie de faire des recommandations sur la manière dont le gouvernement pourrait aider en accélérant certains processus qui profiteraient aux exportations de fruits de l'Afrique du Sud.

La réunion a abouti à l'élaboration d'un document par les acteurs de l'industrie fruitière, qui présente des recommandations concernant la logistique, l'amélioration de la productivité dans les ports et la révision des droits de douane afin de débloquer et de développer certains marchés.

Le secteur est reconnaissant envers la ministre pour l'occasion qui lui a été donnée de discuter de cette question cruciale, ainsi que pour sa compréhension et sa volonté d'accélérer les processus dans l'intérêt de l'industrie fruitière sud-africaine et de ses producteurs.

2021/22 : le commerce du raisins de table définitivement inhabituel 
Cette saison restera certainement comme l'une des plus difficiles pour notre industrie en raison de nombreux facteurs externes tels que les défis logistiques (locaux et internationaux), l'inflation des coûts de divers intrants et la situation en Russie et en Ukraine.

Compte tenu de la récente couverture médiatique concernant l'industrie, la SATI souhaite partager son point de vue sur la question et communiquer que toutes les voies possibles sont explorées pour faire face à la situation. En outre, nous aimerions souligner les progrès et les efforts continus en matière de soutien à nos producteurs et à l'industrie.

En tant que représentant de l'industrie du raisin de table, nous (comme d'autres acteurs de l'industrie) nous sommes engagés auprès de Transnet concernant les opérations portuaires au cours des derniers mois - et restons en contact permanent avec les acteurs de Transnet à cet égard.

Dans l'intérêt non seulement de l'industrie du raisin de table, mais aussi de l'industrie fruitière sud-africaine et d'autres acteurs, nous continuons à explorer toutes les pistes possibles pour remédier à la situation afin d'améliorer la productivité de notre port et de garantir que les fruits atteignent les marchés d'exportation dans les meilleures conditions possibles.

Nous sommes encouragés par le leadership de Transnet et nous pensons qu'un engagement productif avec cet acteur clé de l'industrie est le mécanisme le plus efficace pour atteindre les résultats souhaités par l'industrie.

Nous prenons note des remarques du président lors du dernier discours sur l'état de la nation et nous sommes réconfortés par le fait que, parallèlement à d'autres projets d'infrastructure clés, nos ports resteront une priorité et un lien très important dans la chaîne de valeur de l'agrobusiness.

Cette année sera probablement notre plus grande saison d'exportation à ce jour - et nous remercions l'industrie pour son travail acharné pour y parvenir. Nous sommes parfaitement conscients des défis de rentabilité auxquels nos producteurs sont confrontés en raison de nombreux facteurs externes, notamment les conditions météorologiques, l'inflation, la hausse des coûts des intrants et la situation entre la Russie et l'Ukraine.

Les producteurs et leur bien-être restent notre principale préoccupation et, avec les parties prenantes du secteur, nous continuerons sans relâche à explorer toutes les pistes pour faciliter le changement nécessaire à tous les niveaux pour soutenir notre industrie.

Pour plus d'informations :
AJ Griesel
South African Table Grape Industry
Tél. : +27 21 863 0366
www.satgi.co.za 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)