Diego Oneto, de Frutícola Olmos :

« Nous espérons tripler notre volume d'exportation de citrons biologiques de Tahiti au cours des trois prochaines années »

Les citrons de Tahiti ont connu une augmentation notable des exportations au Pérou. Les données les plus récentes des douanes indiquent qu'au cours de ces deux premiers mois de l'année, les expéditions vers les marchés internationaux ont de nouveau enregistré une augmentation significative d'une année sur l'autre, confirmant l'évolution notable de l'industrie de cet agrume dont l'un des épicentres se trouve dans la vallée d'Olmos, à Lambayeque, grâce à Frutícola Olmos.

« Mon père, Sebastián Oneto García, a commencé la production de citron dans la vallée d'Olmos avec la variété Sutil. En fait, c'est lui qui a lancé la révolution agricole dans la vallée avec la mise en œuvre d'un système d'irrigation modernisé dans une plantation de citronniers Sutil d'une superficie totale de 100 hectares », explique Diego Oneto. « Grâce à l'expérience acquise en cultivant des citrons dans la région, Frutícola Olmos est née en 2015, dédiée exclusivement à la production et à la commercialisation de citrons biologiques de Tahiti. »
(Photo de droite : Sebastián Oneto García)

« L'engagement en faveur de la culture biologique est le cœur de métier de notre entreprise familiale », souligne Diego. « Il nous a permis de nous positionner comme les plus grands producteurs et exportateurs de citrons biologiques de Tahiti au Pérou. »

« Notre fenêtre commerciale va de septembre à mai, soit les mois de la haute saison de production. Nous exportons des citrons de Tahiti vers les marchés européens et américains. Concrètement, nous travaillons avec des entreprises comme Eosta aux Pays-Bas, Macalea en Allemagne et Four Seasons aux États-Unis. Nous disposons des certifications les plus exigeantes pour exporter sur ces marchés : GlobalG.A.P., Grasp, Smeta ou Fairtrade. »

« Notre volume d'exportation s'élève à 60 conteneurs par an, mais nous prévoyons de tripler ce volume dans les trois prochaines années ». 


Diego Oneto

Doubler la surface et tripler la production
La région de la vallée d'Olmos, dans le nord-ouest du Pérou, est actuellement en plein développement agricole. La mise en œuvre de l'ambitieux projet Olmos a permis l'irrigation de près de 44 000 hectares dans cette région du département de Lambayeque, transformant le territoire désertique de la pampa d'Olmos en une nouvelle zone productive très attrayante qui a connu un véritable boom au cours des 5 à 7 dernières années, explique Diego Oneto. Des milliers d'hectares de cultures à haut rendement comme les myrtilles, les avocats, les raisins de table ou les asperges - toutes des espèces qui placent le Pérou aux premières places du commerce mondial - ont été plantés, ainsi que, dans une moindre mesure, des citrons de Tahiti.

« C'est une culture qui a encore beaucoup de potentiel. Ici, à Olmos, elle trouve les conditions idéales pour se développer. De plus, le citron de Tahiti est un agrume rentable, contrairement à l'orange, qui n'obtient pas les rendements et les bénéfices escomptés au Pérou depuis deux décennies. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les agriculteurs ont modifié leurs cultures, passant des oranges aux mandarines, à tel point que dans une grande partie d'Ica et de Huaral, une région connue sous le nom de vallée des oranges, on cultive désormais essentiellement des mandarines. »

« Dans notre cas, nous avons la valeur ajoutée de la production biologique, qui nous permet de développer une activité différente dans ce secteur, tout en aidant les communautés de la zone où nous travaillons grâce à notre engagement social », souligne Diego.

« Nous avons actuellement 80 hectares de production et nous en développons 80 autres qui commenceront à produire leurs premiers fruits en septembre de cette année. Cette année, nous terminerons la saison avec 60 conteneurs exportés, l'année prochaine nous espérons augmenter ce chiffre à 110. La troisième année, nous espérons être proches des 180 conteneurs, lorsque tous les arbres auront atteint leur maturité productive. »

Frutícola Olmos est un acteur majeur de l'industrie du citron tahitien au Pérou, une position qu'elle espère consolider et même améliorer à mesure que son expansion atteint son plein potentiel. « Aujourd'hui, nous ne sommes pas seulement seulement l'entreprise leader dans la production biologique de ces agrumes dans le pays, nous sommes l'un des principaux acteurs de tout le secteur des citrons de Tahiti péruviens. »

Pour plus d'informations :
Frutícola Olmos
Diego Oneto
Gestionnaire agricole
Tél. : +51 973-997-051
doneto@fruticolaolmos.com

Juan Vigil
Directeur commercial
Tél. : +51 983-481-467
jvigil@fruticolaolmos.com
www.fruticolaolmos.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)