L'industrie néo-zélandaise du kiwi manque cruellement de travailleurs

Des taux de rémunération élevés, jusqu'à 60 dollars de l'heure

Des salaires élevés allant jusqu'à 60 dollars de l'heure et des incitations telles que des primes en espèces, des prix et la gratuité du transport, du logement et de la nourriture sont proposés pour attirer les cueilleurs vers l'industrie néo-zélandaise du kiwi. Une industrie qui a aujourd'hui besoin de 24 000 personnes pour la cueillette et l'emballage au cours d'une récolte typique, car elle manque cruellement de travailleurs cette saison du fait de l'absence des travailleurs internationaux, tels que les routards ou les travailleurs d'outre-mer qui se rendent normalement en Nouvelle-Zélande pour un travail saisonnier.

Une pénurie qui se chiffre à 6 500 routards en raison de la fermeture des frontières. À cela s'ajoute une pénurie de travailleurs saisonniers d'outre-mer et de travailleurs néo-zélandais en raison de la vague Omicron.

« Cette saison, un cueilleur expérimenté peut gagner plus de 60 dollars de l'heure ou 500 à 600 dollars par jour. Même un débutant qui n'a jamais fait ce travail auparavant peut gagner 30 à 40 $ de l'heure. »


Source : stuff.co.nz


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)