Kristha Heibrink, de Witlofkwekerij LOF :

« La demande d’endive est raisonnable, mais les prix ne suivent pas »

« L’endive ne vaut plus rien depuis Noël », c'est ainsi que Kristha Heibrink, de la Witlofkwekerij LOF d'Espel résume la situation du marché de l'endive. « Son prix est actuellement d'environ 0,50 €, mais il est descendu jusqu'à 0,20 €, voire 0,10 €. Il semble que l'on ait touché le fond. Les coûts n'ont même pas été compensés. En fait, ils augmentent pour tout le monde, mais nous ne pouvons pas le répercuter sur nos clients. Rien que les boîtes sont entre 0,20 et 0,30 € plus chères, sans compter les emballages en plastique et les feuilles d’aluminium. »

« Ce qui est remarquable, c'est que la demande n'est même pas si mauvaise. Tous les produits sont vendus, mais les prix ne suivent pas. Ce n'est pas qu'il y a trop d’endive sur le marché ; nous n'arrivons tout simplement pas à faire monter les prix », explique Kristha. « Heureusement, l'offre française est en train de diminuer. Nous avons eu beaucoup de problèmes avec cela. Les Français protègent leur marché local et servent les pays voisins à bas prix. Espérons que cela conduira à une reprise du marché en avril. »

« Nous récoltons nos endives quotidiennement, en fonction des ventes aux supermarchés, aux détaillants, aux importateurs et aux exportateurs », poursuit-elle. « Tout ce qui est traité dans la journée arrive chez le client le lendemain. Ou est en route pour l’étranger. »

Kristha affirme qu'il n'y a actuellement aucune anomalie dans les pays desservis par son entreprise. Le prix est plus élevé pour l’endive rouge, plus exclusive. « Cependant, les prix fluctuent considérablement. Elle est très chère un jour mais peut être beaucoup plus basse le lendemain », conclut-elle.

Pour plus d'informations :
Kristha Heibrink
Witlofkwekerij LOF.
28/1 Pilotenweg
8311 PL, Espel, Pays Bas
Tél. : +31 (0) 527 271 616
verkoop@witlofkwekerijlof.nl 
www.witlofkwekerijlof.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)