Les exportations d'ail affectées par la situation logistique, aggravée par la guerre

« Nous avons de sérieux problèmes dans les ports européens pour expédier les cargaisons d'ail »

Les exportations espagnoles d'ail sont affectées par la situation logistique actuelle depuis que la guerre a éclaté en Ukraine, ce qui a encore aggravé les problèmes qui s'éternisaient en raison des effets collatéraux de la pandémie de Covid-19.

« Nous avons de sérieux problèmes dans les ports européens pour faire partir les cargaisons d'ail, ce qui a un grand effet sur ce secteur », déclare Luis Fernando Rubio, directeur de l'Association Nationale des Producteurs et Négociants d'Ail. « Il convient de rappeler que les exportations d'ail espagnol représentent près de 60 % de sa production. » 

« Bien que la grève des transports en Espagne au cours des dernières semaines nous ait fait mal, nous avons pu y faire face du mieux que nous pouvions. Cependant, la situation est beaucoup plus grave dans les ports, dont beaucoup sont surchargés de marchandises qui n'ont pas pu être envoyées en Russie et qui sont toujours en cours de repositionnement. Il y a des ports comme celui de Valence où même les conteneurs ne sont pas acceptés pour l'expédition. La guerre a considérablement aggravé la logistique déjà affectée par la crise pandémique », explique Luis Fernando Rubio.

« Il n'y a pas vraiment de pénurie d'ail sur le marché, mais les complications pour que les marchandises arrivent à destination sont énormes », soutient-il.

L'ANPCA a envoyé une lettre à la Commission Européenne pour l'informer de la situation, qui affecte tous les ails européens, ainsi qu'au ministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, afin de trouver une solution à ce problème. Le comité mixte Espagne-France-Italie prévoit de se réunir cette semaine pour analyser la situation ainsi que la prochaine saison d'ail.

La superficie en Espagne augmentera légèrement, bien qu'elle diminue en Andalousie
Les prévisions semblent s'être réalisées et cette année, la superficie ensemencée en ail augmentera légèrement par rapport à l'année dernière. Il convient de noter que la déclaration de sécheresse dans les zones de culture de l'Andalousie a provoqué un déplacement vers la Castille-La Manche. Ainsi, la diminution de la superficie en Andalousie est notable, alors qu'elle augmente en Castille-La Manche. De plus, si ces dernières années, les semis d'ail de printemps ont gagné du terrain par rapport à l'ail violet, cette tendance s'arrête cette année.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)