La saison de récolte des litchis australiens s'est terminée juste avant les intempéries qui ont frappé la côte Est

Les producteurs de litchis australiens ont été chanceux. En effet, la saison s'est terminée juste avant les pluies et les inondations généralisées qui ont touché le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud, autrement dit, même si les terrains ont été touchés, la récolte des fruits était terminée pour l'année.

Fin février et début mars, de fortes pluies et des inondations ont touché les producteurs de Bundaberg jusqu'au nord de la Nouvelle-Galles du Sud. La directrice générale de l'Australian Lychee Growers Association (ALGA), Jill Houser, explique que les zones de culture de la Sunshine Coast, au nord de Brisbane, ont subi des inondations et une érosion importantes dues à un phénomène météorologique intense qui a duré plusieurs jours.

« Les dommages causés par l'érosion ont touché les routes, les barrages et les paddocks, ce qui nécessitera de nombreux mois de réparations et de nettoyages coûteux pour les producteurs de cette région », a-t-elle déclaré. « Pendant les inondations, les producteurs des régions de Beerwah et Landsborough, dans le sud-est du Queensland, ont également été frappés par de violentes tempêtes de grêle qui ont causé des dégâts importants à leurs maisons, hangars, vergers et structures de filets. La saison de récolte venait juste de se terminer et la plupart des producteurs avaient terminé ou pratiquement achevé leur taille avant l'épisode pluvieux, heureusement il n'y a pas eu de problème d'approvisionnement à ce moment-là. »


Photo : Huxley Hilltop Farms (via : Facebook de Aussie Lychees)

Dans l'ensemble, du point de vue de la production, Mme Houser a précisé que la saison a commencé dans le nord du Queensland fin octobre-début novembre, avec un volume d'approvisionnement extrêmement faible, mais que le volume a augmenté dans le centre du Queensland, à Bundaberg et dans les zones de culture de la Sunshine Coast.

« Les chiffres ne sont pas encore disponibles, mais on estime que le tonnage annuel devrait être similaire à celui des années précédentes », a déclaré Mme Houser. « Le nord du Queensland a connu un tonnage inférieur à la normale au cours des trois dernières années, en raison des conditions météorologiques au cours de la floraison et de la nouaison. Ce faible tonnage s'est traduit par des rendements exceptionnellement élevés pour tous les producteurs, le prix chez le producteur restant élevé même lorsque la saison s'est étendue plus loin sur la côte du Queensland. De légères fluctuations ont eu lieu après Noël, puis après le Nouvel An chinois, mais dans l'ensemble, l'année a été marquée par de bons prix. Il est bon de voir les producteurs recevoir des revenus bien mérités pour leurs litchis. Les zones de culture du centre au sud-est du Queensland produisent des tonnages plus élevés de litchis, ce qui permet de maintenir les marchés intérieurs et les marchés d'exportation actuels, qu'il s'agisse de destinations protocolaires ou non, sans qu'il y ait d'offre excédentaire sur le marché intérieur, contribuant ainsi au maintien des prix. »

Mme Houser dirige également une ferme de litchis à Mooloolah, sur la Sunshine Coast du Queensland. Elle affirme que la saison n'a pas été sans difficultés. L'ALGA note que pendant les deux années qui ont suivi l'apparition de la pandémie de COVID-19, l'industrie a été affectée par le manque de personnel disponible pour récolter et emballer les litchis.

« Il y a eu un très faible nombre de routards et vacanciers internationaux visitant l'Australie », dit-elle. "Ceux qui sont disponibles ont le choix entre plusieurs postes et cherchent des emplois autres que dans l'horticulture.

« Tous les producteurs ont tiré le meilleur parti de la situation en recrutant leur personnel à partir de divers points de vente, par exemple Harvest Trail, Gumtree, JobActive et les sites de routards. De plus, les incitations offertes par le gouvernement australien pour se déplacer et cueillir des fruits se sont avérées utiles pour de nombreux travailleurs australiens qui étaient prêts à voyager pour trouver du travail. Les frontières internationales s'ouvrent à présent et les routards se déplacent à nouveau. Il faut donc espérer que les problèmes de travail liés au Covid-19 feront partie du passé, même si le gouvernement doit encore faire davantage pour inciter les voyageurs à revenir dans l'industrie horticole. »

La pandémie a également eu un impact sur le coût élevé du fret à l'exportation, mais l'aide de l'IFAM a permis de s'assurer que toutes les exigences des marchés d'exportation étaient respectées. Hong Kong a toujours été l'un des plus grands marchés pour le litchi australien, les fruits se déplaçant ensuite dans la Chine. Cependant, elle affirme que depuis 2019, ce marché a considérablement ralenti et que maintenant les exportations vers l'Amérique du Nord ont dépassé celui-ci, les États-Unis étant désormais le plus grand port de destination à lui seul.

« D'après une enquête récente menée par l'industrie et les connaissances sur les plantations supplémentaires dans de nombreuses régions du Queensland, l'industrie s'attend à ce que la production augmente considérablement d'ici 2028 », a déclaré Mme Houser. « Pour cette raison, l'industrie a soumis des demandes d'accès aux marchés d'exportation pour d'autres pays asiatiques tels que la Thaïlande, le Vietnam, Taiwan et la Chine. Ces demandes ont été approuvées par le Comité d'évaluation de l'accès aux marchés internationaux (IMAAP) et ont maintenant été transmises au ministère de l'agriculture (DAWE) en vue de négociations futures. Les demandes concernant la Thaïlande et le Vietnam ont été transférées dans le pool national, tandis que celles concernant Taiwan et la Chine ont été transférées dans un pool stratégique. La différence entre le pool national et le pool stratégique est que la Thaïlande et le Vietnam acceptent actuellement le protocole d'irradiation qui, selon l'industrie du litchi, est le traitement le plus efficace et le plus respectueux des fruits, alors que la Chine et Taiwan n'ont pas encore adopté ce protocole d'importation. »

L'ALGA a également mis l'accent sur une campagne de marketing en 2021-2022, visant à stimuler la sensibilisation générale et à encourager les consommateurs à profiter des litchis pendant la haute saison.

« Les canaux de médias numériques et sociaux ont été actifs pendant les 6 mois de la saison. La campagne s'est concentrée sur l'information et l'incitation des consommateurs à acheter et à manger plus de litchis australiens », a déclaré Mme Houser. « Hort Innovation, avec la contribution de l'industrie du litchi, gère la campagne de marketing du litchi, dont les résultats et les conclusions pour la campagne de la saison seront disponibles en avril. »

Pour plus d'informations :
Jill Houser
Australian Lychee Growers Association (Association australienne des producteurs de litchis)
Tél. : +61 417 639 927
algaeo@australianlychee.com.au
www.australianlychee.com.au


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)