Conflit en Ukraine : 50 000 tonnes de légumes israéliens pourraient être détruits

Face à l'arrêt des exportations vers les marchés russe et ukrainien et faute de nouveaux marchés, les producteurs israéliens observent avec désolation leurs produits qui pourrissent dans les entrepôts. 

Carottes, céleri, pommes de terre, radis… Jusqu'à 50 000 tonnes risquent d'être détruits. Certains professionnels ont déjà été contraints de détruire des récoltes entières.

Pour Ofir Trabelsi, à la tête de Yeron Agricultural Works, et qui vend 95 % de ses récoltes à la Russie, a déclaré avoir dû détruire 60 dunams (15 acres) de radis et 50 dunams (12 acres) de céleri.

« Nous ne savons pas ce qui va se passer et nous n'avons reçu aucune réponse d'aucun organisme gouvernemental. Nous recherchons d'autres marchés, ce qui n'est pas si simple car tout se fait à la dernière minute. »


Source : i24news.tv/fr

© Dreamstime 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)