Région de Murcie

La récolte de pommes de terre de Campo de Cartagena est retardée d'un mois

Au total, 4 000 hectares de ce tubercule ont été plantés à Campo de Cartagena, soit presque 2 000 de plus que l'année dernière. Parmi ceux-ci, environ 140 millions de kilos devaient être récoltés, principalement pour être vendus sur les marchés espagnols, selon les données de la Coordination des Organisations d'Agriculteurs et d’Éleveurs (Coag) de Campo de Cartagena.

Mais l'accumulation d'eau dans les champs et le fait qu'il n'a pas été possible de traiter les parasites, en raison de l'impossibilité de pénétrer dans les cultures à cause de l'accumulation de boue, entraîneront une réduction considérable de la production. Dans cette zone, 300 litres par mètre carré sont tombés ces dernières semaines.

« Une grande partie de la récolte restera dans le sol » en raison de « l'asphyxie des racines », selon Salvador Mellinas, un agriculteur d'El Algar.

Les agriculteurs s'attendaient à une bonne saison cette année car la pomme de terre française, est vendue sur la plupart des étals alors que la pomme de terre espagnole n'est pas récoltée, était rare et de mauvaise qualité.

Selon le président de Coag Cartagena, Vicente Carrión, leur préoccupation actuelle est l'arrivée de pommes de terre en provenance d'Israël et d'Égypte, deux pays qui vendent normalement leurs produits en Russie, mais qui, en raison de la guerre en Ukraine, le feront en Europe.

 

Source : laverdad.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)