Les problèmes logistiques au port du Cap persistent

Les défis logistiques et les goulots d'étranglement se poursuivent dans les ports d'Afrique du Sud, en particulier au port du Cap, la situation étant actuellement exacerbée par le conflit Russie-Ukraine.

Jacques du Preez, directeur général du commerce et des marchés d'Hortgro, a déclaré que la situation au port du Cap ne s'était guère améliorée après les difficultés rencontrées entre décembre 2021 et février de cette année, et il s'attend à ce que la situation reste difficile pendant les 12 à 24 prochains mois.

Rina Hertog, directrice nationale pour l'Afrique du Sud de la compagnie maritime internationale Hillebrand, a déclaré aux délégués d'un récent atelier Vinpro que le port du Cap avait perdu 96 jours d'exploitation au cours de l'exercice 2021/22.

Il en est résulté un arriéré de plus de 1 000 camions en attente de traitement de leur chargement, ce qui met la pression sur les travailleurs lors du chargement des cargaisons sur les navires. En raison des longs délais d'exécution, de nombreux cargos contournent le Cap.

Rina Hertog a déclaré qu'elle ne s'attendait pas à ce que la situation s'améliore de sitôt : « Le manque d'espace et de conteneurs à l'échelle mondiale, les perturbations dues à l'instabilité [géopolitique] et civile, et les taux de fret maritime élevés resteront en 2022, et les prochains mois [devraient être] très volatils. »


Source : farmersweekly.co.za


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)