Les dommages représentent plus de 30 % de la prime d'assurance pour l'année

Le gel du week-end dernier est devenu le pire événement de l'assurance agricole en Espagne

Les premières estimations d'Agroseguro concernant les indemnisations pour le gel survenu la semaine dernière à la suite de la tempête Ciril s'élèvent à 150 millions d'euros en Espagne. « Le front arctique qui a pénétré dans la péninsule est ainsi devenu le pire phénomène météorologique de nature ponctuelle subi par la campagne espagnole en 42 ans d'histoire de l'assurance agricole », a déclaré l'organisation.

Les informations recueillies dans les rapports de dommages envoyés par les agriculteurs assurés totalisent jusqu'à présent des dommages sur plus de 37 000 hectares dans toute l'Espagne. Ces données, ainsi que les visites de reconnaissance effectuées dans les zones touchées, « indiquent des dommages très graves et très étendus aux cultures qui se trouvaient à des stades de croissance et de développement très sensibles, en particulier les cultures de fruits à noyau et de fruits à pépins dans la vallée de l'Ebre, et les amandiers, principalement en Castille-La Manche. De plus, les cerises, les agrumes, les kakis, les vignobles, le colza, les betteraves sucrière et plusieurs légumes d'hiver ont également été touchés par la chute soudaine des températures. » 

Les dommages enregistrés pourraient représenter plus de 30 % des primes d'assurance utilisées pour payer les risques agricoles d'une année entière, ce qui donne une bonne idée de la gravité des effets.

En ce qui concerne les régions autonomes, l'indemnisation totale estimée des agriculteurs assurés s'élève à 59 millions d'euros en Catalogne, tandis qu'elle atteint 42 millions en Aragon. Viennent ensuite la Castille-La Manche avec 24 millions, la Communauté de Valence avec 12 millions et la Région de Murcie avec 8 millions. Le reste de l'indemnisation, jusqu'à 150 millions d'euros, correspond aux producteurs assurés dans le reste des régions et des cultures touchées, notamment en Castille et Léon ainsi qu'en Navarre.

En Castille-et-León, des dégâts ont été signalés sur plus de 3 500 hectares de cultures dans les neuf provinces. Selon les dernières données d'Agroseguro, la plus grande surface touchée se trouve dans la province de Valladolid, avec près de 800 hectares affectés. Viennent ensuite Avila, Zamora et Léon, avec environ 600 hectares. A Léon précisément, « nous sommes également au courant des dommages subis par les poires et les pommes à El Bierzo, qui seront certainement très importants », selon les sources.

En Navarre, au moins 835 hectares ont été endommagés, principalement des amandiers, des arbres fruitiers à noyau et des légumes d'hiver comme les pois et les haricots verts. Agroseguro a déjà reçu des rapports de dommages et estime les indemnisations à 2,5 millions d'euros dans la région.

 

Source : elmundo.es / noticiasdenavarra.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)