La saison de l'ail égyptien bat son plein et celle de l'oignon est sur le point de commencer

« La demande d'ail reprend »

La demande est en hausse cette saison pour l'ail égyptien. En raison des frais de transport élevés entre la Chine et le Moyen-Orient, les Égyptiens affirment pouvoir offrir un meilleur prix, ce qui leur confère une bonne position sur le marché. Pendant ce temps, la saison des oignons égyptiens commence également.

Ralph Nakal, de l'exportateur de produits égyptiens Tomna, affirme que la saison de l'ail n'a pas été des plus faciles. « La saison de l'ail frais égyptien a été très instable cette année pendant les mois de février et mars, à cause de la guerre et des problèmes logistiques. Mais nous avons continué à approvisionner nos clients existants, ce n'est donc pas si mal. La demande d'ail sec reprend ces jours-ci, car nous clôturons des programmes vers différents marchés. La récolte de cette année est de très bonne qualité, ce qui aide beaucoup la demande. »

La demande pour le produit égyptien a été à un niveau élevé cette année, explique Nakhal. « Cette année, nous constatons une plus forte demande sur les marchés du Moyen-Orient. Cela est dû à notre position par rapport à l'ail chinois. Nous pouvons offrir de meilleurs prix que les Chinois, car les frais de transport de la Chine vers ces marchés sont élevés. Nous nous attendons à ce que la demande augmente encore au cours des mois de mai et juin. Nous espérons ouvrir de nouveaux marchés comme l'Amérique centrale et l'Afrique, en plus de l'approvisionnement de nos marchés existants. »

Bien que la saison de l'ail soit toujours en cours, Tomna devra également se concentrer sur sa saison d'oignons à partir de maintenant : « Nous commençons également notre saison d'oignons, et la première impression semble être qu'il y a une forte demande pour les variétés jaunes et rouges cette année. Nous n'avons pas remarqué d'augmentation spécifique de la demande sur les marchés asiatiques, mais la demande y est similaire à celle de l'année dernière. En ce qui concerne les volumes, les quantités seront inférieures à celles de l'année dernière. Comme l'offre d'oignons de bonne qualité est limitée, nous nous attendons à ce que les prix augmentent dans les mois à venir. Bien que la superficie consacrée aux oignons ait diminué par rapport à l'année dernière, la qualité est très bonne cette année. »

Pour plus d'informations : 
Ralph Nakhal
Tomna for Agricultural Investment
Cell. : +20 100 2717 275
ralph@tomna.farm  
www.tomna.farm  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)