La superficie des pommes de terre diminue de 0,8 % cette saison en Espagne pour atteindre 47 639 hectares

Bien qu'encore provisoires, les statistiques les plus récentes du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation situent la superficie de pommes de terre en Espagne pour la saison 2002 à 47.639 hectares, soit 0,8 % de moins que la saison précédente.

Pommes de terre extra-précoces
On estime que la superficie consacrée aux pommes de terre extra-précoces a diminué de 2,9 % cette saison pour atteindre 3 149 hectares. Les plus fortes baisses d'une année sur l'autre du nombre d'hectares consacrés à ces pommes de terre ont été enregistrées dans les îles Canaries, qui ont diminué de 3,1 % pour atteindre 1 250 hectares, et à Murcie, où la baisse a été de 5,6 %, passant de 810 à 765 hectares.

Pommes de terre précoces
Dans cette catégorie, le Ministère annonce une légère augmentation de la surface de 0,8 %, avec 13 855 ha.

L'Andalousie est en tête de la culture de ce segment de la pomme de terre avec 5 265 hectares (-0,6 %), avec Séville, où 3 800 hectares sont cultivés.

Les îles Canaries occupent la deuxième place avec 2 103 hectares, soit une augmentation de 2,4 %. Une augmentation encore plus importante, de 6,9 %, est observée à Murcie, où elle a atteint 5 296 hectares.

Dans la région de Valence, la superficie consacrée à ce type de pommes de terre a diminué de 0,7 % pour atteindre 1 393. La Galice a répété les 1 364 hectares de la campagne précédente, tandis que les Baléares ont enregistré une baisse significative de 5,5 %, passant de 1 005 hectares à 950 hectares.

Pommes de terre de mi-saison
Dans ce cas, la superficie aurait été réduite de 1,2 % pour atteindre 30 635 hectares. La Galice est en tête de cette section, en termes de superficie, avec 16 036 hectares, le même chiffre qu'en 2021.

Castille et Léon, en revanche, annonce une diminution des hectares de 6,1 %, passant de 5 587 à 5 246. Ce secteur est dominé par Valladolid avec 2.200 hectares contre 2.354 en 2021 ; suivi par Salamanque avec 1.400 bien qu'elle ait perdu près de 100 hectares par rapport à la saison précédente ; Burgos reste à 751 hectares, tandis qu'à Ségovie elle est passée de 400 à 300 hectares.

D'autre part, Murcie a enregistré une augmentation de 12 %, atteignant 1 210 hectares. Castilla La Mancha a également enregistré une augmentation de près de 4 % avec 1 251 hectares.

Les parcelles dédiées aux pommes de terre de mi-saison en Andalousie s'élèvent à 2 403 hectares, ce qui constitue un prolongement des données de 2021.

 

Source : agronewscastillayleon.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)