Fin de la grève chez un fournisseur de papier finlandais

La grève prolongée chez le fournisseur de papier finlandais UPM a finalement pris fin. L'accord sur les nouvelles conventions collectives permettra aux usines, qui sont à l'arrêt depuis le 1er janvier, de redémarrer. La lumière au bout du tunnel semble se préciser pour le « pays des étiquettes ». Les employés ont immédiatement repris le travail et la société recommencera à livrer ses clients dès que possible, en dépit des nombreuses incertitudes qui subsistent.

Dans un précédent article, il était indiqué que 80 % du papier cristal utilisé pour les étiquettes sur le marché européen provenait de Finlande. « L'usine a été fermée pendant quatre mois, il n'est donc pas facile de la remettre en marche », explique un grand imprimeur d'étiquettes dans le secteur des fruits et légumes. « Ensuite, il y a la question de savoir si tous les employés sont effectivement revenus et s'ils peuvent reprendre le travail dès maintenant à pleine capacité. Nous avons quatre mois de retard sur le calendrier, et les délais de livraison ne sont toujours pas satisfaisants. »

En raison de la grève, la panique a longtemps régné. Avec la fin du mouvement, la situation semble s'améliorer. « Mais il faudra certainement quelques mois avant que les délais de livraison antérieurs à la grève puissent être proposés. Nous espérons que ce qui a été convenu pour le mois de novembre, par exemple, sera progressivement remis sur les rails. Toutefois, de nombreuses choses se préciseront au cours des prochaines semaines. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)