Un artiste utilise la bioélectricité d'un champignon pour créer de la musique

Le pouvoir de la bioélectricité des champignons a été exploité pour créer un morceau de synthé modulaire viral. Tarun Nayar, un biologiste qui a également suivi une formation en musique classique indienne, a enregistré « Mushroom Dance » à l'aide d'un Fomitopsis pinicola.

Nayar a utilisé la bioélectricité, ou biorythmes, du champignon « pour informer la ligne principale du synthétiseur en utilisant de petits changements de conductivité pour déclencher des changements de notes dans le synthétiseur ».

Source : djmag.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)