Hans Liekens de Sekoya : « Huelva est et restera toujours une région intéressante pour cette culture »

« Nous sommes la première plateforme à proposer un programme de 52 semaines de myrtilles durables »

Ces dernières années, la consommation, la production et le commerce mondial de myrtilles n'ont fait que croître. C'est ce que prouvent les données Faostat des deux dernières décennies et ce que corroborent de multiples études internationales, qui s'accordent unanimement à dire que le secteur et la consommation par habitant continueront d'augmenter de manière significative dans le monde entier au cours des prochaines années.

La catégorie de produits, soutenue par des projections aussi pertinentes, est en fait déjà assez importante pour que le secteur fasse un pas de plus dans la création de valeur avec de nouveaux niveaux de différenciation, et c'est l'objectif de la plateforme de marque Sekoya® B2B.


Sekoya Pop FCM14-052

« En tant que spécialiste du marketing des marques fortes, et en voyant que la taille de la catégorie des myrtilles aux Pays-Bas représente déjà 75 % de la catégorie Red Bull, je vois qu'il y a une réelle opportunité. Le critère essentiel pour les fruits de marque est de ne jamais décevoir le consommateur, il faut donc maintenir une qualité constante (une banane Chiquita ou une pomme Pink Lady donne toujours ce qu'on attend d'elles). Grâce à la recherche, nous savons que plus de 50 % des expériences des consommateurs avec les myrtilles aujourd'hui sont négatives et que moins de 25 % des expériences des consommateurs correspondent à leurs préférences. Le principal problème est la fermeté des fruits, c'est pourquoi Sekoya met l'accent sur une qualité constante axée sur le croquant et une longue durée de conservation », explique Hans Liekens, directeur de la chaîne de valeur et du commerce de détail chez Sekoya.

« Sekoya est la première plateforme à proposer un programme d'approvisionnement de 52 semaines en myrtilles croquantes, durables et savoureuses, avec une qualité constante. La plupart des autres programmes sont axés sur le Southern Highbush/Low-Zero Chill (variétés cultivées principalement en Espagne, au Maroc, au Pérou...) et certains sur le Northern Highbush/Mid-High Chill (variétés cultivées en Pologne, en Europe Centrale, en Amérique du Nord, au Chili...). En fait, pour offrir 52 semaines de cohérence, nous combinons les deux. Sekoya propose 2 variétés pour les basses températures (Sekoya Pop FCM14-052 et Sekoya Beauty FCM12-097) et 2 variétés pour les hautes températures (Sekoya Crunch FC13-083 et Sekoya Grande FC13-122). » 

Différence de fermeté et de taille
« En effet, ces deux facteurs, ainsi que la saveur, représentent les caractéristiques différenciatrices des nouvelles variétés Sekoya », souligne Hans, qui devraient mener la dynamique de croissance de la consommation de cette catégorie. « Nous savons que seuls 20 % de la population européenne mangent des myrtilles, donc 80 % doivent encore les découvrir. Si nous demandons aux consommateurs (utilisateurs et non-utilisateurs), plus de 75 % d'entre eux préfèrent les myrtilles plus grosses, nous avons donc besoin de fruits plus gros pour attirer de nouveaux consommateurs dans cette catégorie. » 


Sekoya Pop FCM14-052

« D'un autre côté, les fruits rouges entraînent du gaspillage dans les supermarchés, ainsi que des consommateurs insatisfaits, ce qui entraîne une baisse des achats répétés. Donc la meilleure façon de développer la catégorie et son espace en rayon est de réduire le gaspillage tout au long de la chaîne de valeur grâce à des fruits plus fermes avec une durée de conservation plus longue. » 

14 membres de licence très professionnels
Sekoya concentre son activité sur 3 marchés de consommation clés : les États-Unis, le Canada, l'Europe et la Chine. En fournissant ses fruits de qualité supérieure grâce à un réseau semi-exclusif de 14 membres licenciés hautement professionnels (producteurs/négociants), organisés et gérés de manière à livrer des volumes définis sur tous les marchés.

« Pour nos clients détaillants, nous créons un environnement commercial très flexible : les chaînes peuvent choisir parmi 14 fournisseurs potentiels pour un même fruit. La plupart d'entre eux produisent dans 4 à 6 pays, de sorte que les supermarchés peuvent s'approvisionner en fonction de leurs besoins (avec une production locale/nationale, plus proche, biologique...). » 

« En ce qui concerne la production elle-même, nous constatons que la plupart des membres de Sekoya recherchent des sous-licenciés pour mieux répondre aux besoins d'un supermarché (production locale) ou pour clôturer leur approvisionnement de 52 semaines. Si des producteurs sont intéressés par la culture du Sekoya, nous transmettons leur présentation et leurs coordonnées aux 14 membres et ils décident de contacter ou non le membre potentiel. » 


Sekoya Beauty FCM12-097

« À cet égard, Huelva est et restera une zone intéressante pour la culture des myrtilles. Il convient de noter que la province espagnole est la zone de culture la plus proche du consommateur européen. Le risque est que si tout le monde plante la même génétique avec une offre excédentaire en peu de temps, l'activité devient moins intéressante. De plus, nous ne pouvons pas être aveugles à la concurrence des autres régions, qui va continuer à se développer. Cependant, en plantant les meilleures génétiques à proximité du consommateur, les avantages commerciaux sont grands, comme la production locale et une empreinte carbone plus faible. De plus, la Covid-19 nous a montré que certains supermarchés veulent faire leurs achats le plus près possible de chez eux. » 

« Dans les deux cas, les supermarchés ou les producteurs intéressés par notre projet peuvent contacter directement les membres de Sekoya ou me contacter en tant que responsable de la chaîne de valeur et du commerce de détail », partage Hans.

La consommation de myrtilles pourrait doubler au cours des sept prochaines années
Selon les prévisions, la consommation de myrtilles dans le monde va augmenter dans les années à venir. « En fait, les données montrent que nous consommons globalement environ 1 million de tonnes de myrtilles aujourd'hui, et dans 7 ans, cette quantité passera à 2 millions de tonnes. Avec les nouveaux produits génétiques Sekoya®, nous pouvons entrer dans une nouvelle catégorie beaucoup plus importante que celle du petit-déjeuner : la catégorie des snacks. Saviez-vous que la catégorie mondiale des snacks est 4 fois plus importante que celle du petit-déjeuner (1 450 milliards de dollars contre 398 milliards de dollars) », souligne Hans. « Aujourd'hui, en Europe, la plupart des myrtilles sont consommées au petit-déjeuner. Avec des baies plus grosses, plus croquantes et prêtes à être consommées, les myrtilles peuvent devenir l'alternative saine dans la catégorie des aliments à emporter, en forte croissance, pour les consommateurs modernes. » 

Pour plus d'informations :
Hans Liekens
Sekoya Value Chain & Retail Manager 
Tél. : +32 477 531 529
hansl@sekoyafruit.com 
https://sekoyafruit.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)