Vidyanath Gururajan, de HarvestEye

« Si les producteurs savent quelle proportion de leur récolte se situe dans la fourchette commercialisable, ils peuvent fixer un meilleur prix »

L’importance des récoltes peut être imprévisible et les producteurs ne savent jamais vraiment ce qu'ils ont jusqu'à ce tout soit trié et emballé, ce qui rend la commercialisation de la récolte difficile.

Mais il existe désormais une nouvelle technologie sur le marché qui peut aider les producteurs à commercialiser leurs récoltes. HarvestEye peut mesurer avec précision la taille des racines pendant la récolte. Il s'agit d'un système innovant qui s'adapte simplement à l'équipement de récolte existant ou aux niveleuses agricoles, fournissant des informations en direct au moment de la récolte. Il s'agit d'une technologie brevetée qui fournit des informations précieuses sur le rendement de l'ensemble du champ au lieu d’un échantillonnage conventionnel.

« Si les producteurs savent quelle proportion de leur récolte est commercialisable, ils peuvent fixer un meilleur prix pour le produit et répondre aux commandes des clients en choisissant le bon champ ou le bon stock, ce qui augmente l'utilisation de la récolte et réduit le gaspillage alimentaire. Cela permet également de revoir les spécifications en fonction de la récolte et de prendre des décisions basées sur des données », explique Vidyanath Gururajan, directeur général de HarvestEye.

Cela peut également profiter aux conditionneurs, qui peuvent avoir des récoltes provenant de différents producteurs dans différentes régions et qui doivent couvrir différentes spécifications pour les clients ou les marchés d'exportation. Cela peut ajouter de la valeur à la récolte.

La technologie peut également être utilisée pour comprendre la variabilité des cultures et déterminer pourquoi certaines zones produisent moins que d'autres, qu'il s'agisse d'un problème de terrain ou de sol, ce qui peut influencer les décisions relatives aux plantations de l'année suivante. Elle peut également fournir des informations sur les variétés les plus performantes.

« Pour l'instant, nous nous concentrons sur les pommes de terre et les oignons, mais nous développons la technologie pour d'autres cultures racines comme les patates douces et les carottes. »

Jusqu'à présent, HarvestEye n'a été utilisé qu'au Royaume-Uni, mais cette année, le produit a été introduit sur le marché australien et l'équipe d’HarvestEye se tourne également vers l'Amérique du Nord et l'Europe.

« La culture des pommes de terre au Royaume-Uni est à petite échelle par rapport à d'autres pays comme les États-Unis ou l'Australie. La technologie fonctionne de la même manière partout où elle est utilisée, avec quelques petites mises au point pour les grandes surfaces. Plus la surface est grande, plus le potentiel de valeur ajoutée est important, car certaines zones de culture sont éloignées des dépôts de stockage et des marchés. On peut aider les producteurs à prendre des décisions avant de stocker ou d'exporter des produits. »

La technologie est simple d’utilisation et parfaitement adaptée aux agriculteurs. Elle peut être installée sur une large gamme d'équipements de récolte et, une fois installée, elle devient plus efficace grâce à l'apprentissage automatique.

« Bien que la technologie soit complexe, elle est très robuste et peut résister aux conditions cahoteuses et poussiéreuses de la récolte. En raison de Covid, nous n'avons pas pu voyager, mais nous avons tout de même installé le HarvestEye chez un cultivateur en Australie. Nous avons l'intention d'approvisionner les marchés étrangers par le biais de partenariats. »

Selon Vidyananth, le retour sur investissement peut se faire en un an seulement, en fonction des circonstances et de l'utilisation. L’achat d’un système HarvestEye se fait par paiement unique et un abonnement annuel est nécessaire pour le logiciel et l'assistance.

Pour plus d'informations :
Vidyanath Gururajan
Harvest Eye
Tél : +441522 437181
vgururajan@harvesteye.com 
www.harvesteye.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)