« Dans les semaines à venir, la demande de mangues égyptiennes atteindra son point culminant »

On s'attend à une augmentation des volumes de mangues égyptiennes, car la production augmente chaque année. Bien qu'une grande partie de la production soit destinée à la consommation locale, plus de 60 000 t seront exportées cette année. Un exportateur estime que les prix seront vraiment compétitifs cette saison.

Selon Amr Kadah, PDG de l'exportateur égyptien de fruits et légumes Fruit Kingdom, la mangue se porte bien en Égypte, car la production augmente chaque année : « La mangue est la deuxième culture en termes de surfaces cultivées, après les agrumes, en Égypte. »

« Le nombre d'exploitations de mangues augmente chaque année. La culture de la mangue s'est développée en Haute-Égypte et dans la région occidentale, où règne un climat tropical. C'est là que l'on trouve le meilleur climat pour la culture de la mangue. La récolte dans ces régions est plus précoce que dans le nord de l'Égypte d'environ un mois. Actuellement, la superficie des exploitations de mangues cultivées en Égypte dépasse 120 000 ha, et le pays a une capacité d'exportation de 60 000 t. En raison de l'amour des Égyptiens pour les mangues, la demande locale est beaucoup plus élevée que la demande pour l’exportation. »

Même au niveau gouvernemental, la production de mangues est encouragée, explique Kadah. « Le ministère égyptien de l'Agriculture développe la culture des variétés étrangères Keitt, Kent, Naomi et Tommy, qui peuvent résister aux changements climatiques et au transport. Il soutien aussi des campagnes de promotion des variétés locales à l'étranger, comme Tymor, Awees, Indian, Alfons, Sukarya, Senara, Zebdya, Mabrouka, Sideeka et Fagr Kelan. »

Bien que Kadah s'attende à une saison positive pour les mangues cette année, il explique que les exportateurs seront toujours confrontés à plusieurs défis, dont l'un qu'il surnomme « Corona de la mangue » : « La production égyptienne de mangues ne sera pas affectée par les moisissures ou les changements de température cette saison. Le ministère de l'agriculture travaille également à la sensibilisation et à la lutte contre ces maladies. C'est pourquoi je m'attends à une augmentation de la production avec des normes de qualité mondiales. Nous serons confrontés à plusieurs défis, tels que l'augmentation des coûts de production, le doublement des frais d'expédition, les changements climatiques et ce que l'on appelle la « fourchette de chaleur », qui est la grande différence entre les températures diurnes et nocturnes. Il y a aussi la maladie de la moisissure fuligineuse que nous appelons le « Corona de la mangue », que nous affrontons avec les dernières technologies. »

La mangue égyptienne a trouvé sa place sur plusieurs marchés, mais Kadah affirme qu'ils sont toujours ouverts à l'idée d'atteindre encore plus de régions avec leur fruit tropical. « Pour la mangue égyptienne, les principaux marchés sont l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, la Jordanie, la Russie, le Liban, le Koweït, Oman, Bahreïn, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie, la Biélorussie et le Canada. Nous espérons que d'autres marchés deviendront importants et nous sommes donc prêts à coopérer avec tout le monde. Les semaines à venir vont marquer le pic de la demande pour les mangues égyptiennes. Je m'attends à une forte demande pour les variétés locales. Notre proximité avec les marchés est un facteur décisif pour nous, tout comme des prix compétitifs. »

« Je suis satisfait du niveau compétitif des mangues égyptiennes. Je m'attends à une grande saison sur plus de six mois et à de grandes quantités cette année, en raison des conditions météorologiques appropriées, ce qui rendra le prix approprié également. Enfin, j'ai hâte de répondre aux besoins du marché en mangues congelées et séchées, qui seront très demandées cette saison », conclut Kadah.

Pour plus d'informations :
Amr Kadah
Fruit Kingdom for Export
Tél. : +20 100 928 8377
amr.kadah@mail.ru 
www.linkedin.com/in/amr-kadah/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)