Le secteur de la fraise proteste contre le blocage de visa pour les travailleurs marocains

Les producteurs de fraises ont protesté contre le blocage des travailleurs saisonniers marocains pour se rendre dans le pays pour la saison de récolte. Le consulat de France à Casablanca a bloqué les visas, affirment les agriculteurs. La Sologne attend à elle seule 400 travailleurs saisonniers étrangers cette saison. Des centaines de Marocains devaient arriver dans la région le 20 avril, mais ils n'ont pas reçu leurs visas.

Pour un fraisiculteur « Cette pénurie de personnel peut être fatale pour mon entreprise comme pour beaucoup d'autres ». Ces quatre dernières années, il a embauché des travailleurs saisonniers étrangers originaires du Maroc et de Bulgarie pour ramasser à la main la récolte de ses 8 hectares de terre. Pour cette saison, il a embauché 45 travailleurs saisonniers.

Les travailleurs marocains ne pouvant pas atteindre son exploitation, sa récolte est en danger. Selon lui, la récolte des fraises est soumise à des contraintes de temps. 

Source : moroccoworldnews.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)