Macfrut 2022 : les opinions exprimées par certains des participants

Les trois jours de Macfrut ont répondu aux attentes de la quasi-totalité des exposants. Au-delà des chiffres, ce qui est ressorti, c'est la présence qualifiée de visiteurs italiens et, surtout, étrangers. Comme le dit un exposant : « Je ne suis pas intéressé par 300 visites en trois jours, je n'en ai besoin que de 3, mais elles doivent correspondre aux besoins et conduire à une croissance ultérieure. »

Cliquez ici pour la galerie photos

Il y avait aussi ceux qui n'étaient pas complètement satisfaits et qui en voudraient plus : un bon point de départ pour les organisateurs afin de s'améliorer en vue de 2023.

Parmi les opérateurs qui ont exprimé leur satisfaction à l'égard de l'édition 2022 figure Raffaele Pezzoli, directeur général de RayTec, une entreprise qui conçoit et fabrique des technologies pour le secteur des produits frais. « Nous sommes très satisfaits. C'est l'une des meilleures éditions auxquelles nous ayons participé. La présence d'opérateurs et d'acheteurs étrangers était massive, et nous avons eu d'excellents contacts qui, nous l'espérons, déboucheront sur des résultats concrets. Je peux dire sans aucun doute que cette année, du moins pour nous, elle a été plus qu'une simple foire italienne grâce aux nombreuses rencontres que nous avons eues avec des entreprises étrangères. »

Cliquez ici pour la galerie photos

Le CSO a participé à l'événement avec un stand collectif. « Je peux confirmer - souligne le président du CSO Italie, Paolo Bruni - que c'était vraiment l'édition de redémarrage pour Macfrut. » L'un des exposants du stand collectif, Matteo Mazzoni, directeur commercial du groupe Mazzoni, a ajouté qu’ « il y avait un bon nombre de participants qualifiés. Le sentiment général, également en parlant avec d'autres opérateurs commerciaux, était celui d'un nouveau départ pour le secteur. »

Alessandro Fortini, directeur commercial de Fortini Ortofrutticoli, lui a fait écho. « Il y avait peu de badauds et beaucoup de personnes intéressées par la technique. Nous avons fait des rencontres intéressantes, encore plus que les autres années. » Massimo Ceradini, propriétaire du groupe Ceradini, partageait le même avis sur le nombre de visiteurs. « Je suis très heureux de l'affluence que nous avons constatée dès le premier jour. Une bonne surprise, compte tenu des attentes. »

Le président de Fruitimprese, Marco Salvi, s'est dit également satisfait de la participation italienne en termes d'affluence, soulignée par la présence du ministre de l'Agriculture, Stefano Patuanelli, et du conseiller régional d'Émilie-Romagne pour les politiques agricoles, Alessio Mammi.

« Cela représente un engagement clair et solide du gouvernement envers le secteur ainsi qu'un soutien institutionnel pour la chaîne d'approvisionnement. Cette fois-ci, nous n'avons probablement pas pu faire venir en Italie les opérateurs internationaux les plus importants en raison de la situation internationale compliquée. » Cette considération de Salvi prouve que Fruitimprese fera de son mieux pour augmenter le niveau de Macfrut en 2023. Après tout, une foire ne se développe que si tous les protagonistes en sont acteurs et non spectateurs.

Cliquez ici pour la galerie photos

Le stand collectif du CSO Italie a accueilli un bureau d'information sur le projet européen « Made in Nature », financé en partenariat avec l'Union européenne et visant à promouvoir la culture biologique en Italie, en France, en Allemagne et au Danemark. L'espace dédié au projet, qui en est à sa deuxième édition, a été aménagé avec de vrais arbres fruitiers pour lancer l'initiative « Verger zéro émission », une démonstration destinée à souligner le message de la stratégie européenne « de la ferme à l’assiette », pour montrer ce qui se passe sur le terrain.

Cliquez ici pour la galerie photos


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)