La saison des pommes à Lleida a été la plus désastreuse de ces 40 dernières années

La saison des pommes à Lleida a été la plus désastreuse de ces 40 dernières années. Les coûts de production ont grimpé en flèche au cours de l'année dernière, mais le prix du fruit continue de baisser. Si les prix ne se redressent pas, le secteur de Lleida pourrait perdre 18 millions d'euros cette saison. Selon le dirigeant d'Asaja à Lleida, Pere Roqué, la production d'un kilo de pommes coûte à l'agriculteur environ 40 centimes, soit 40 % de plus, car, entre autres, le coût des matières premières et de l'énergie a augmenté et donc, dans la majorité des cas, ils perdent jusqu'à 15 centimes par kilo de fruits.

Selon M. Roqué, cela n'arriverait pas si la loi sur la chaîne alimentaire était correctement appliquée, car cette loi interdit les ventes à perte. Or les sanctions ne sont pas appliquées et même l'étiquetage dans les supermarchés n'est pas contrôlé. Il a également critiqué le fait que les différentes administrations gouvernementales n'agissent pas et n'offrent pas d'aide directe aux agriculteurs, comme elles le prétendent.

Un autre problème, ajoute-t-il, est que les fruits sont importés d'autres pays comme l'Italie, la France ou la Pologne, tandis que les fruits locaux « restent dans les chambres froides ou sont payés à un prix dérisoire. » Pour le président du Comité des Fruits à Pépins de l'Afrucat, Joan Serentill, le problème est que ces pays prennent l'avantage. « Bien que nous ayons un produit de grande qualité, nous devons apprendre à mieux le vendre. » Il explique que la culture locale est de plus en plus appréciée. Cette tendance doit être exploitée pour amener le produit local au niveau qu'il mérite.

Serentill affirme qu'il est nécessaire de répercuter l'augmentation des coûts sur le prix de vente afin de pouvoir « au moins laisser les comptes à zéro et ne pas mettre l'avenir en danger. » 

 

Source : segre.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)