Alexander Piutti de SPRK.global et Robert Leuendorf de mirontell fein & frisch AG

Des salades de fruits durables contre les excédents et le gaspillage alimentaire dans la chaîne d'approvisionnement

Chaque année, quelque 2,5 milliards de tonnes de nourriture sont jetées dans le monde, ce qui entraîne non seulement un coût important, mais provoque également environ 2,5 kg de CO2 équivalents par kilo. C'est pourquoi Alexander Piutti a fondé SPRK.global à Berlin en 2020, dont l'objectif est d'offrir une solution durable et efficace au problème des excédents alimentaires tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Nous nous sommes entretenus avec Piutti ainsi qu'avec Robert Leuendorf, le responsable de la production optimisée chez mirontell fein & frisch AG, un partenaire de SPRK, au sujet de leurs salades de fruits durables produites, entre autres, à partir de surplus alimentaires. mirontell est un producteur de salades de fruits dont les produits sont vendus dans tout le pays.


Alexander Piutti (à gauche) et Robert Leuendorf (à droite).

Redistribution par la chaîne d'approvisionnement numérique
Pendant la pandémie, Alexander Piutti a pu constater que les entrepôts étaient remplis par les marchés de gros, mais que les restaurants ne pouvaient plus y faire appel. « L'ensemble de la filière B2B s'est complètement effondrée du côté des acheteurs au début de la pandémie. Et c'est là qu'intervient notre concept : la redistribution rapide des excédents parfaitement comestibles qui se produisent le long de la chaîne d'approvisionnement. Ces excédents sont notamment dus au fait que la chaîne d'approvisionnement ne peut pas être visualisée numériquement. »

Au début, SPRK fournissait principalement des ONG telles que l'Arche, le village d'enfants SOS Berlin et Hope Mallorca en Espagne. Avec des retours de plus en plus positifs - de la part du commerce également - Piutti a rapidement réalisé qu'ils devaient aussi se consacrer aux entreprises commerciales : « Nous voulions avant tout prendre pied dans le secteur de la transformation, c'est pourquoi nous avons cherché des partenaires appropriés ». Leuendorf précise qu'ils se sont trouvés grâce à un contact mutuel de water-polo : « La gestion des déchets est naturellement un sujet important pour nous dans l'industrie de transformation. En effet, si vous réduisez les déchets, vous pouvez également réduire les coûts correspondants. Nous sommes donc très heureux de pouvoir ajouter un autre point positif à nos salades de fruits. »

Piutti souligne que SPRK ne parle délibérément pas de gaspillage alimentaire, car beaucoup l'associeraient à des marchandises défectueuses. « Au début de la chaîne d'approvisionnement en particulier, de grandes quantités de produits individuels traînent un peu partout et ne peuvent être ramassés qu'en partie. Ici, « excédent » signifie qu'il y a trop de marchandises d'un certain produit, à un certain endroit, à un certain moment. » Afin de garantir un processus de production sans heurts pour cela, il faut également une transparence correspondante sur les spécifications de production respectives. Piutti : « Il faut aussi des acheteurs capables de gérer de gros volumes. L'élément nouveau de notre offre est que nous connaissons les spécifications des transformateurs. Cette mise en relation de l'excédent spécifique et de la demande est assurée par notre plateforme. »

Un banc de travail élargi pour les fournisseurs
La plateforme que construit SPRK n'est toutefois pas une place de marché publique, comme c'est le cas d'Ebay, par exemple. « Elle n'est pas non plus appelée à devenir publique. Nous nous considérons comme une extension des fournisseurs, que nous aidons à bien vendre leurs produits haut de gamme et à les ramener à un bon prix. Il s'agit donc d'une place de marché organisée, qui est visible uniquement en partie. Mais les informations et les données nécessaires pour chaque segment de fruits peuvent être collectées et affichées chez nous. Nous constituons donc des ensembles de données complets pour l'instant inexistants sous cette forme, mais qui, à leur tour, permettent à nos acheteurs de décider si les produits conviennent ou non à leur traitement ou à leur recette particulière. »

Des centaines de tonnes commercialisées
Leuendorf se dit satisfait ; s'ils n'ont pas été surpris par la demande générale pour les nouvelles salades de fruits, ils ont été surpris par les demandes très spécifiques exprimées par un client. « Nous en sommes très heureux, mais il nous reste encore beaucoup de travail à faire », déclare Leuendorf. Le responsable de la production optimisée et Piutti ont tous deux été agréablement surpris de constater que plusieurs centaines de tonnes de salade de fruits ont déjà été demandées en l'espace d'un an.

Piutti est convaincu que l'industrie s'occupera plus activement des produits excédentaires dans les années à venir. « La coopération entre SPRK et mirontell montre que le système fonctionne. Les marchandises sont déjà demandées et traitées par de grands canaux. Plus les partenaires du secteur alimentaire seront nombreux, mieux ce sera pour le climat. Il faut le courage d'innovateurs et d'entreprises comme mirontell. » Les produits sont actuellement proposés exclusivement en Allemagne.

Élaboration d'une application SPRK
« Notre produit principal consiste en un récipient de 5L rempli de 3,3 kg de fruits. Le reste est constitué d'un fond produit spécifiquement dédié, qui est totalement dépourvu de conservateurs. Nous ne voulons pas écarter l'idée de proposer ce produit à l'avenir, y compris dans des emballages durables. Toutefois, à l'heure actuelle, ces emballages durables sont parfois cinq à six fois plus chers que les emballages en plastique, qui ne sont pas acceptés par les supermarchés. Par ailleurs, il faut encore changer l'état d'esprit des consommateurs », a déclaré M. Leuendorf. Eurest, une filiale du groupe mondial Compass et l'un de ses plus gros clients, a déjà exprimé des avis très positifs sur les salades de fruits, a-t-il ajouté.

SPRK réfléchit actuellement au développement d'une application pour rendre la plateforme plus facile à utiliser. Les ONG, les organisations d'approvisionnement ou, d'une manière générale, les groupes qui ont un budget faible ou nul continueront également à être approvisionnés. « Nous avons déjà livré environ 200 tonnes à ces multiples organisations d'aide au cours des douze derniers mois », a déclaré M. Piutti. De façon générale, il est important, selon lui, de rendre la plateforme aussi efficace et conviviale que possible.

Pour plus d'informations :
Alexander Piutti
SPRK.global GmbH
Gabelweihstr. 18
13505 Berlin
hello@sprk.global.com
https://sprk.global/

Robert Leuendorf
mirontell fein & frisch AG
Zum Kiesberg 8
14979 Großbeeren
Tél. : +49 33701-3573-0
info@mirontell.de
https://www.mirontell.de/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)